Les usagers de la STS se plaignent de la chaleur: pas urgent selon Pettersen

Le président de la Société de transport (STS) de Saguenay, Marc Pettersen, répond aux usagers de la STS qui se sont plaints de la chaleur dans les autobus en cette période de canicule par l’entremise des réseaux sociaux et les accuse de tomber dans la désinformation. Selon lui, la présence d’autobus sur le réseau avec un système d’air conditionné qui ne fonctionne plus s’explique en bonne partie par le fait que ces travaux de réparation sont non prioritaires.

Marc Pettersen ne dérougit pas. Il est mensonger, selon lui, de prétendre que tous les autobus de la STS possèdent une climatisation brisée. Il est aussi faux d’affirmer qu’il existe une directive émise par la direction pour empêcher les réparations de la climatisation des autobus.

D’après les chiffres fournis par M. Pettersen, la STS possède 90 autobus, en incluant les petits véhicules touristiques rouges. Environ 35 d’entre eux posséderaient un système d’air conditionné fonctionnel, et 13 autobus de ville auraient un air conditionné brisé.

La STS priorise les autobus touristiques dans les travaux de réparation des airs conditionnés, quand elle en effectue, parce que leurs fenêtres ne s’ouvrent pas.

Travaux non urgents
Marc Pettersen affirme que les travaux de réparation sur les systèmes de climatisation ne sont pas urgents. « On est en période de vacances et on a moins d’effectifs dans les garages. Quand la période de vacances sera terminée, tous les airs conditionnés seront réparés», affirme le conseiller municipal de Chicoutimi-Nord.

Pas un danger
La société de transport accorde aussi une plus grande importance aux travaux qui pourraient mettre en danger les usagers. « Ce n’est pas une démarche que l’on fait à l’encontre des chauffeurs ou à l’encontre des citoyens, la priorité principale qui nous vient du ministère, c’est de faire de l’entretien régulier sur les autobus pour ne pas mettre la sécurité de ceux qui prennent les autobus en péril », conclut M. Pettersen