Les travaux respectent l'échéancier

Malgré un léger ralentissement des activités, la construction du Centre régional de détention de Roberval progresse selon l'échéancier prévu.
Le porte-parole de la Société immobilière du Québec (SIQ), Martin Roy, indique que les travaux d'excavation et de forage des pieux de fondation reprendront vers la fin du mois de janvier, dès que la température le permettra.
«Nous connaissons une période plus calme sur le chantier et cela est essentiellement attribuable aux conditions hivernales. Mais tout se passe très bien et la fin de l'hiver sera marquée par le lancement des travaux de fondations», précise-t-il.
À ce jour, plusieurs contrats ont été octroyés alors que d'autres sont en attente d'adjudication ou d'ouverture de soumission. En date d'hier, 43% des contrats attribués l'ont été à des entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Le conseiller en développement économique pour le Comité de maximisation des retombées économiques régionales, Jean-Lin Otis, indique que plusieurs contrats iront en ouverture de soumission d'ici la fin du mois et que d'autres seront publiés sous peu.
Le chantier a démarré dans le parc industriel, à Roberval, en novembre dernier. La livraison de la prison régionale est prévue pour décembre 2014. Ce projet nécessitera des investissements de 115 M$.
Le futur établissement comprendra 180 cellules de détention. Il offrira 31 places de plus que comptent les prisons de Roberval et Chicoutimi.
Itremblay@lequotidien.com