Le Deauville

Les travaux arrêtés en raison d’une conduite d’aqueduc

La présence d’une conduite d’aqueduc sous le terrain de l’ancien restaurant Le Deauville à Chicoutimi oblige la direction de Réseau Sélection à arrêter les travaux, le temps de refaire les plans du futur immeuble de 233 unités de logement.

Depuis septembre, les travaux de la machinerie sont arrêtés et les roulottes de chantiers sont désertées depuis la découverte de l’infrastructure municipale. « Nous sommes en train de réviser notre position en raison de la découverte d’une canalisation qui appartient à la ville. Nous sommes à refaire nos calculs », a d’abord expliqué Darcy Raymond, chargé de projet pour Conception Habitat 2015, l’entrepreneur responsable du projet.

Selon Mario Lalancette, directeur de projet, on connaissait la présence de la conduite d’aqueduc au moment de l’acquisition, sauf que les coûts de contournement ont été sous-estimés. On a décidé d’éliminer les frais de dépassement de la construction ».

Les analyses de sols ont démontré qu’il aurait fallu réaliser des pentes d’excavation plus grandes de sorte que les plans de construction du futur immeuble ont été révisés pour que celui-ci ait moins d’emprise au sol. On a donc décidé d’y ajouter trois étages de plus. C’est ce qui explique que la future résidence pour personnes âgées passe de sept étages prévus au départ à 10. Une telle reconfiguration nécessite le retour du dossier à l’hôtel de ville de Saguenay puisque des dérogations doivent être accordées par les élus.

M. Lalancette prévoit la reprise des travaux au mois de janvier prochain après le retour des vacances hivernales de la construction. Le promoteur prévoit un investissement d’une cinquantaine de millions $ dans le projet et la création de 300 emplois pendant la période de construction et de 35 autres pendant les opérations de la résidence.