Le poste d’accueil de la zec Martin-Valin, où les employés ont récemment renouvelé leur convention collective.

Les travailleurs de la zec Martin-Valin renouvellent leur convention collective

Les quelque 15 employés de l’Association chasse & pêche Martin-Pêcheur inc., gestionnaire de la zone d’exploitation contrôlée Martin-Valin au Saguenay, ont renouvelé leur convention collective après avoir obtenu des augmentations salariales de 4 % la première année.

Les membres du syndicat des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), section locale 501, oeuvrent comme préposés à l’accueil et patrouilleurs sur le territoire de la zec. Leur dernier contrat de travail était échu depuis décembre 2018.

La nouvelle convention, signée par les parties le 8 mai, sera en vigueur jusqu’en novembre 2021. Elle prévoit aussi une hausse de salaire de 2 % la deuxième année et de 2,5 % la troisième année. Les primes ont été bonifiées. L’affichage de poste est également accessible à tous.

Directeur du syndicat dans l’Est-du-Québec, Daniel Nadeau a tenu à féliciter les membres impliqués dans le processus de négociation. «Ils sont un bon exemple que malgré la taille de l’unité de travail, il faut négocier tous nos dossiers pour nos membres avec la même passion et la même détermination», souligne-t-il par voie de communiqué.