Cégep de Saint-Félicien

Les syndicats des collèges en tournée

La Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ) et le Syndicat du personnel professionnel du Cégep de Saint-Félicien (SPPCSF-CSQ) revendiquent une plus grande reconnaissance de leur travail.
La présidente de la FPPC-CSQ, Suzanne Tousignant, était de passage à Saint-Félicien dans le cadre d'une tournée des syndicats de la fédération à travers le Québec. « Avec les années, les fonctions des professionnels des collèges se sont complexifiées et nos tâches se sont alourdies. En contrepartie, nos conditions de travail ne se sont pas améliorées. Au contraire, à certains égards, elles se sont détériorées », a-t-elle affirmé. 
«Nous déplorons que notre expertise ne soit pas reconnue à sa juste valeur, puisque trop souvent, les services professionnels sont perçus comme des dépenses alors qu'ils constituent plutôt des investissements. Enfin, plusieurs semblent ignorer la différence importante que fait le personnel professionnel dans l'ensemble de la vie collégiale», explique Suzanne Tousignant.
«Au Cégep de Saint-Félicien, incluant son centre d'études collégiales à Chibougamau, le nombre d'étudiantes et étudiants qui ont des besoins particuliers est en hausse, 235 d'entre eux, en situation de handicap, s'ajoutant aux 136 étudiants internationaux. Ils représentent plus de 35 % de l'effectif étudiant dont le nombre total s'élève à 1050», a ajouté le président du SPPCSF-CSQ, Bernard Naud. 
La tournée entreprise auprès des 34 syndicats de la Fédération, dont celui du Cégep de Saint-Félicien, permettra de rencontrer les membres afin de leur présenter un plan d'action visant la pleine reconnaissance du travail et de l'expertise du personnel professionnel collégial par de meilleures conditions de travail.