L’arrivée des Snowbirds à la base aérienne de Bagotville est prévue à 15h30, mercredi.
L’arrivée des Snowbirds à la base aérienne de Bagotville est prévue à 15h30, mercredi.

Les Snowbirds dans le ciel de Rimouski, de Rivière-du-Loup et de Saguenay mercredi

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Devant survoler Terre-Neuve mercredi, l’équipe de démonstration aérienne de l’Aviation royale canadienne (ARC), les Snowbirds, change ses plans en raison des conditions météorologiques. Elle survolera l’Île-du-Prince-Édouard, ainsi que Moncton, Bathurst et Charlo au Nouveau-Brunswick, dans le contexte de l’Opération Inspiration. Les neuf avions CT-114 Tutor partiront vers le Québec pour survoler en formation Rimouski et Rivière-du-Loup et enfin atterrir à Bagotville, au Saguenay.

Dévoilés mardi dans les pages de l’équipe dans les réseaux sociaux, soit Facebook, Instagram ou Twitter, les itinéraires font état d’un décollage à 9h30 (heure avancée de l’Atlantique) de Halifax pour survoler l’Île-du-Prince-Édouard à 9h50. Ensuite, les Snowbirds atterriront à Moncton à 10h30. À 12h30, ils décolleront pour survoler Miramichi et se diriger vers Bathurst en longeant la péninsule acadienne, en passant par Tracadie-Sheila et Caraquet. Le vol d’une durée d’une heure se terminera à l’aéroport de Charlo, près de Campbellton.

Finalement, les Tutor décolleront de Charlo pour atteindre Rimouski à 14h50 (heure avancée de l’Est) et survoler ensuite Rivière-du-Loup. Ils feront une remontée à 10 000 pieds pour économiser du carburant pour passer au-dessus du fleuve et une partie de la terre ferme. L’arrivée à la base aérienne de Bagotville est prévue à 15h30.

Le Soleil a appris de source sûre que l'équipe partirait du Saguenay pour passer la nuit de mercredi à jeudi à Québec. Un survol de la capitale serait prévu jeudi.

Les heures inscrites sont sujettes aux imprévus en raison de la météo ou d’enjeux techniques.

Il est impossible de connaître précisément quels endroits seront survolés, mais surveillez les hôpitaux de près, tout en respectant les consignes de distanciation physique.

«Les survols visent en priorité les hôpitaux, les premiers répondants, et les voisinages résidentiels. […] Comme les survols dépendent en grande partie de la météo, les trajets seront communiqués la veille», a répondu au Soleil sous-lieutenant Sophie Quemeneur, assistante aux requêtes médiatiques pour les Snowbirds.