Près de 300 millions $ seront consentis pour brancher à internet haute vitesse près de 100 000 foyers québécois et quelque 10 000 entreprises situés en régions éloignées.

Les régions seront plus branchées à Internet

Des dizaines de milliers de foyers québécois et d’entreprises en régions seront branchés aux services internet haute vitesse d’ici cinq ans, grâce à un investissement conjoint d’Ottawa, de Québec et de plusieurs fournisseurs de services internet.

La Presse canadienne a pu confirmer les grandes lignes de cette annonce, qui sera faite lundi après-midi à Louiseville, en Mauricie, en présence notamment du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, et de plusieurs députés de la région.

Le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, sera également sur place.

Plusieurs médias ont rapporté, lundi matin, que près de 300 millions $ seront consentis pour brancher à internet haute vitesse près de 100 000 foyers québécois et quelque 10 000 entreprises situés en régions éloignées au cours des cinq prochaines années.

Des personnes proches du dossier ont toutefois précisé que l’annonce de lundi après-midi devrait être un peu moins ambitieuse, mais que d’autres annonces suivront prochainement permettant de se rapprocher de ces cibles.

En 2016, selon des données fournies par le gouvernement du Québec, près de 340 000 foyers dans la province n’étaient pas branchés à internet ou disposaient d’une connexion médiocre.

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) réclame, depuis belle lurette, un meilleur accès à internet haute vitesse dans les régions, arguant que la vitalité économique des municipalités éloignées en dépend grandement.

L’an dernier, le gouvernement fédéral avait lancé le programme Brancher pour innover qui comprenait un investissement de 500 millions $ sur cinq ans pour fournir des services d’internet haute vitesse à 300 collectivités rurales et éloignées du Canada.

Et le gouvernement provincial lançait du même souffle Québec branché, un programme doté d’une enveloppe de 100 millions $ pour la construction d’infrastructures permettant d’étendre l’accès internet à haute vitesse aux régions mal desservies.