Un peu plus de 86 000 hectares de forêt seront traités contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

Les pulvérisations contre la tordeuse sont commencées

Les pulvérisations aériennes d’insecticide biologique sur des forêts infestées de tordeuses des bourgeons de l’épinette (TBE) au Saguenay–Lac-Saint-Jean sont amorcées. Une superficie d’un peu plus de 86 000 hectares sera couverte par la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM).

Au total, une superficie d’environ 1100 hectares de forêts privées, aménagées, sensibles à la TBE, n’ayant pas atteint leur pleine maturité et détenues par des producteurs forestiers et 85 000 hectares en forêt publique seront traités.

La SOPFIM a amorcé les opérations à Dolbeau et sur une forêt privée de Saint-Honoré. Les régions de la Côte-Nord, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie seront traitées au cours des prochains jours. Seul l’insecticide biologique Bacillus thuringiensis, variété kurstaki (Btk), sera utilisé. Toutes les études scientifiques ont démontré qu’il est sécuritaire autant pour l’homme que pour les animaux, la végétation et l’environnement.

Si les conditions climatiques sont favorables, toutes les opérations sur l’ensemble des régions devraient être complétées à la fin du mois ou au début du mois de juillet. Anne-Marie Gravel