Marc Asselin, maire d'Alma

Les priorités de Marc Asselin pour son nouveau mandat

Le maire d’Alma, Marc Asselin, élu par acclamation, a publié un imposant programme politique afin d’informer les citoyens des priorités sur lesquelles il entend travailler au cours des quatre prochaines années.

« Fort de l’expérience acquise au fil des huit dernières années à titre de maire de la ville d’Alma et d’une présence utile à de multiples comités de l’Union des municipalités du Québec, je me permets de présenter aux citoyennes et citoyens une vision et une direction qui devraient être mises de l’avant afin de préparer la municipalité aux besoins futurs de la population », a écrit le maire Asselin.

C’est ainsi qu’il propose à la population de travailler sur les grands axes du vieillissement de la population (politique familiale), du maintien d’un haut niveau de services de base à la population, du développement durable, de l’intégration d’Alma dans les villes intelligentes, de la progression accélérée vers l’économie numérique et des opportunités pour des projets adaptés aux programmes gouvernementaux.

Chacun de ces grands axes sera intégré aux grands secteurs d’activités de la ville que sont l’urbanisme, les sports, loisirs et culture, les travaux publics, les services communautaires, le développement économique ainsi que différents projets spéciaux en partenariat avec d’autres organismes du milieu comme la commission scolaire (relocalisation des terrains de tennis).

En matière d’urbanisme, le maire Asselin identifie comme priorité le complément de l’autoroute Alma-La Baie ainsi que l’implantation d’une politique élargie de développement durable.

Dans le domaine du sport et des loisirs, le maire identifie la réalisation d’une nouvelle étape pour le projet « Les deux rives », visant à maximiser les liens entre la Pointe-des-Américains, le Centre Dorval, le port de plaisance et le centre Mont Villa Saguenay.

Le maire d’Alma n’abandonne pas l’espoir que le boulevard Maurice-Paradis puisse permettre de diminuer la pression sur la circulation sur l’avenue du Pont. C’est ce qu’il souhaite réaliser dans le domaine des travaux publics. Il croit aussi important d’intégrer adéquatement au réseau des transports la voie de contournement d’Isle-Maligne.

En matière d’économie, Marc Asselin mise toujours sur tout le secteur de l’aéroport avec la poursuite du développement du Centre d’excellence des drones en y intégrant un centre de préqualification. La ville devrait de plus réaliser une étude de faisabilité pour une piste pour hydravions. Alma entend également aller vers la nouvelle économie avec la création d’un incubateur dédié aux entreprises oeuvrant dans les domaines du numérique.

L’aluminium sera encore au menu alors que Marc Asselin entend intensifier les démarches pour la réalisation de la phase 2 de l’aluminerie de Rio Tinto. Toujours dans le secteur industriel, Alma poursuivra son implication au sein des groupes de défense de l’industrie forestière qui constitue toujours un moteur pour la ville avec la papeterie et la scierie Martel.

« Ce programme peut paraître chargé et sa réalisation en seulement quatre ans sera un défi. Cependant, je vais mettre de l’avant un maximum de thèmes en fonction des règles et politiques établies par les gouvernements supérieurs », a conclu le maire d’Alma.