Contenu commandité
Actualités
Les pilotes se font rares
Partager

Actualités

Les pilotes se font rares

Ayant passé une bonne partie de sa carrière de pilote de chasse à Cold Lake, avant de prendre le commandement de la Base de Bagotville en juillet 2017, le colonel William Radiff a resserré les liens avec la 4e Escadre. Une collaboration avec la seule autre base de chasseurs du Canada qui devrait permettre de rendre les opérations plus efficaces.

« Depuis que je suis ici, la 3e et la 4e Escadre travaillent plus en équipe. C’est une directive que j’ai reçue du major général Christian Drouin (commandat de la 1re Division aérienne du Canada), car j’étais un gars qui connaissait bien Cold Lake », nous a expliqué le commandant de la 3e Escadre, en faisant le bilan de sa première année de mandat.

Actualités

Encore des travaux pour 10 à 15 ans

Le commandant de la Base militaire de Bagotville, le colonel William Radiff, évalue qu’elle recevra encore pendant 10 à 15 ans des investissements importants pour la construction d’infrastructures, comme les travaux en cours pour l’érection d’un nouveau hangar de près de 50 M $.

« Si j’étais un homme d’affaires œuvrant dans la construction au Saguenay, j’entreprendrais tout de suite les démarches pour obtenir mes accréditations de cotes de sécurité », dit-il.

Actualités

Le rêve réalisé d’un jeune garçon

Le colonel William Radiff n’était pas un nouveau venu à Bagotville quand il en a pris le commandement, il y a un an. C’est là qu’il avait amorcé sa carrière de pilote de chasse de 2002 à 2006, mais sa plus grande angoisse était de renouer avec la langue française, qu’il maîtrise pourtant très bien.

« Fat Daddy » est prêt à assumer cette promotion, lui qui n’a pas peur de contrer l’adversité et de relever des défis. Car dès le début de sa carrière, il a dû faire preuve de résilience ; son rêve ne s’est pas réalisé comme il le souhaitait.