Une quarantaine d’aînés se sont réunis à Chicoutimi pour partager une bon repas de Noël.

Les Petits Frères brisent l’isolement des aînés à Noël

Certains aînés, seuls pour la période des Fêtes, peuvent compter sur les valeureux bénévoles des Petits Frères. Une quarantaine de Grands Amis se sont réunis le 24 décembre sur l’heure du midi, à Chicoutimi, pour partager un bon repas, échanger et recevoir la visite du père Noël. Pour certains, il s’agissait de leur seule activité du temps des Fêtes.

«Pour nos membres, cette activité est leur sortie pour Noël. Certains n’ont pas d’autres occasions de festoyer un peu. Chacun des Grands Amis est accompagné de son bénévole des Petits Frères, qui est devenu au fil du temps un membre de la famille», explique la coordonnatrice d’équipe des Petits Frères Saguenay, Jessica B. Pinard.

L’activité avait lieu à la salle communautaire d’Anjou, dans le quartier Rivière-du-Moulin. Buffet traditionnel des Fêtes, cadeaux, musique et bien des sourires étaient du rendez-vous.

Huguette Doré et sa Grande Amie, Marie-Anne Bédard, ont participé aux festivités.

«C’est vraiment agréable! Ça nous permet de rencontrer des gens et de faire la connaissance d’autres Grands Amis», indique Marie-Anne Bédard, qui est âgée de 95 ans. La dame, qui demeure au Manoir Champlain, était accompagnée de sa bénévole, Huguette Doré, qui lui rend visite chaque semaine.

«On va magasiner! J’ai vraiment une bonne bénévole; je suis chanceuse», ajoute Mme Bédard.

Depuis 57 ans, l’organisme Les Petits Frères accompagne des personnes âgées de 75 ans et plus qui n’ont pas de réseau familial. Ainsi, chaque Grand Ami est jumelé avec un bénévole, qui lui accorde écoute et présence hebdomadaire.

La coordonnatrice des Petits Frères Saguenay, Jessica B. Pinard, explique que l’organisme se dédie à briser l’isolement des aînés.

Huguette Bédard accompagne Marie-Anne Bédard depuis maintenant 18 ans. Elles passent une ou deux heures ensemble par semaine. Et Mme Bédard est chanceuse, puisqu’elle avait une autre activité de Noël organisée à sa résidence pour le réveillon.

«L’organisme se dédie à briser l’isolement des aînés et partage avec eux amour, joie et tendresse, afin qu’ils se sentent importants jusqu’à la fin de leur vie», explique Jessica B. Pinard.

Les participants ont pu recevoir un cadeau, alors que d’autres bénévoles des Petits Frères faisaient la tournée des résidences pour personnes âgées, des CHSLD et des hôpitaux afin d’offrir des présents aux Grands Amis qui étaient incapables de se déplacer au dîner de Noël.

Les sourires étaient au rendez-vous, le 24 décembre, à l’occasion du dîner des Petits Frères.

Au Québec, environ 640 000 personnes sont âgées de 75 ans et plus. En 2036, on prévoit que les personnes aînées représenteront 14,7% de la population. Selon Les Petits Frères, 55 000 aînés vivent de l’isolement et en souffrent en silence.