Les Pères trappistes commencent la production de leurs bleuets au chocolat

Mélanie Côté
Mélanie Côté
Le Quotidien
La Chocolaterie des Pères trappistes de Mistassini a lancé, mercredi, sa 53e saison de production de bleuets enrobés de chocolat noir, mais en raison de la pandémie, la quantité sera moindre que par les années passées, alors que quelque 145 000 boîtes étaient habituellement mises en marché.

Le directeur général de la chocolaterie, Dominique Genest, indique que tout a été mis en place pour bien répondre à la clientèle. Un nouveau comptoir-boutique extérieur a été installé afin de permettre aux clients d’acheter les produits et d’éviter un trop grand achalandage à l’intérieur du commerce.

« L’engouement pour les bleuets enrobés de chocolat se répand et nous sommes très reconnaissants envers notre fidèle clientèle. Plus de 150 lieux de vente au Québec offriront le produit dans les prochains jours. C’est toujours un honneur pour nous de savoir que nos clients se régalent et passent de bons moments, en famille ou entre amis, à se partager notre chocolat », a indiqué M. Genest dans un communiqué de presse.

Le petit fruit emblématique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui est cueilli à la main, a donc fait son apparition mercredi, dans la chocolaterie, «et nous savons que la population attend toujours avec beaucoup d’intérêt l’arrivée des bleuets enrobés de chocolat noir sur les tablettes».