L’aire de jeux du parc de la Rivière-du-Moulin a été fermée pendant une période de 24 heures, de lundi à mardi.

Les parcs de Saguenay infestés par les guêpes

Les aires de jeux pour enfants de plusieurs parcs de Saguenay sont infestées par des guêpes, à un point tel que la Ville a bloqué l’accès aux jeux du parc de la Rivière-du-Moulin pour une période d’environ 24 heures, de lundi à mardi, le temps d’analyser cette problématique. La Ville songe même à faire appel à des exterminateurs.

Le président du comité Sports et plein air, Michel Thiffault, qui a été avisé de la présence de guêpes dans les parcs par Le Quotidien lundi soir, a dit prendre cette situation «très au sérieux». Il s’est assuré que plusieurs experts fassent le tour des parcs de la ville.

«Selon ce qu’on m’a dit, il y en a un peu partout. Nos services sont allés vérifier l’état des choses [mardi]. Si nous ne sommes pas capables de régulariser la situation par nous-mêmes, nous allons faire appel à des exterminateurs», explique le conseiller de Jonquière dans un entretien téléphonique.

«Nous n’attendrons pas qu’il arrive quelque chose avant d’agir. Ce sont des enfants qui fréquentent les parcs», ajoute M. Thiffault.

Guêpe de sable

En fin d’après-midi, la direction du parc de la Rivière-du-Moulin a accroché une affiche indiquant la présence de guêpes de sable dans son aire de jeux, un insecte solitaire, qui cherche à éviter les humains et qui est peu agressif. Elle a relativisé les dangers liés à la présence de cette guêpe.

«Certaines villes, dont plusieurs parcs, sont affectés depuis plusieurs années, n’ont répertorié aucune piqûre de ces guêpes chez leurs citoyens», est-il écrit sur l’affiche. Si le risque de piqûre demeure faible, il est tout de même conseillé d’avoir un auto-injecteur EpiPen lorsqu’on est allergique aux piqûres d’insectes et que l’on fréquente les parcs.

Michel Thiffault, qui ne pouvait pas donner d’échéancier pour résoudre le problème, désire cependant qu’il soit réglé dans «les plus brefs délais». Il s’agit selon lui d’une «priorité».

Un seul parc de Saguenay a été fermé, puis rouvert, à ce jour, même si on retrouve des guêpes dans plusieurs endroits de Saguenay. Des signalements ont été faits dans les différents arrondissements de Saguenay, d’Arvida à Laterrière, en passant par Chicoutimi-Nord, etc.