Les agents du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) sont parvenus à immobiliser la famille d’ours, lundi soir.
Les agents du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) sont parvenus à immobiliser la famille d’ours, lundi soir.

Les ours de Lac-Kénogami capturés

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
L’ourse et ses deux oursons qui rôdaient à Lac-Kénogami depuis quelques jours ont été capturés. Les agents de la faune ont pu immobiliser les bêtes lundi soir et les relocaliser.

Au cours des derniers jours, des citoyens avaient manifesté de l’inquiétude face à la présence de la mère et de ses deux petits dans le secteur du Camping Kénogami et de la rue des Découvreurs. La présence des animaux avait été signalée une première fois il y a un peu plus d’une semaine. 

À LIRE : Des citoyens inquiets de la présence d’ours à Lac-Kénogami

Des cages avaient été installées par des agents de la faune du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). Celles-ci se sont avérées inefficaces. 

«Nous les avons immobilisés. Ce sont des ours qui ont déjà été capturés dans des cages par le passé. Dans ces cas, les cages sont souvent inefficaces. Les agents se sont déplacés dans le secteur et ont assuré une présence constante. Lundi soir, vers 20h30, les agents ont été en mesure de les endormir à l’aide de fléchettes tranquillisantes. L’intervention s’est bien déroulée», raconte Sylvain Carrier, porte-parole du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Les agents auraient profité de la sortie des poubelles des citoyens en prévision de la collecte hebdomadaire pour attendre les bêtes. 

La femelle et ses oursons ont été relocalisés à une centaine de kilomètres du site de capture. «Les animaux étaient déjà étiquetés puisqu’ils avaient déjà été capturés.»

Un suivi devrait être effectué afin de déterminer d’où ils sont partis et où ils sont allés.