Le Quotidien
Le major Marc-André Asselin, pilote, l’animateur Richard Courchesne, le capitaine Stéphane Bouchard, instructeur d’OSCA, le caporal-chef Shawn James, instructeur OP DEA, le major Olivier Houle, responsable de l’entretien du Gonzo, le major David Belley, le capitaine Mathieu Beaumier, pilote, et le journaliste Normand Boivin, devant le Gonzo.
Le major Marc-André Asselin, pilote, l’animateur Richard Courchesne, le capitaine Stéphane Bouchard, instructeur d’OSCA, le caporal-chef Shawn James, instructeur OP DEA, le major Olivier Houle, responsable de l’entretien du Gonzo, le major David Belley, le capitaine Mathieu Beaumier, pilote, et le journaliste Normand Boivin, devant le Gonzo.

Les OSCA sont les yeux des pilotes

Normand Boivin
Normand Boivin
Le Quotidien
Assis devant leurs écrans, ils sont les yeux des pilotes et souvent, leur ange gardien en zone de combat. Les officiers de systèmes de combat aérien, les OSCA, comme on les appelle, occupent un métier méconnu. Mais ce sont eux qui vont guider le Hercules ou le C-295 – le nouvel avion fabriqué par Airbus qui va remplacer le Buffalo – vers un militaire en détresse en zone ennemie, ou l’avion de patrouille maritime Aurora vers un sous-marin ennemi ou un trafiquant de drogues.