Le Quotidien
Stevens Pitre, directeur général de For Excel, et Daniel Simard, le formateur, veulent recréer un environnement le plus près de la réalité de travail en forêt, avec des horaires de 10 heures de travail et la vie en camp forestier.
Stevens Pitre, directeur général de For Excel, et Daniel Simard, le formateur, veulent recréer un environnement le plus près de la réalité de travail en forêt, avec des horaires de 10 heures de travail et la vie en camp forestier.

Les opérateurs forestiers inexpérimentés coûtent cher aux entreprises

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Un fossé existe entre le diplôme d’études professionnelles et le travail d’opérateur forestier. Les jeunes qui sortent des bancs d’école n’atteignent que 25 % du rendement requis pour être efficace et payant pour leurs employeurs sur le marché du travail. Pour combler ce fossé, des entreprises et des organismes investissent pour accompagner davantage les opérateurs en herbe afin d’offrir un meilleur rendement.