Les moniteurs d’activité, l’entraînement haute intensité et les cours de groupe occupent font partie des tendances de l’entraînement en 2020.
Les moniteurs d’activité, l’entraînement haute intensité et les cours de groupe occupent font partie des tendances de l’entraînement en 2020.

Les montres intelligentes ont la cote

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
Maintenant que le temps des Fêtes est derrière nous, plusieurs personnes tenteront dans les prochaines semaines de perdre les quelques livres prises entre Noël et le jour de l’An. Pour y arriver, il est possible de s’inspirer du sondage annuel de l’American College of Sports Medicine, qui trace le chemin des tendances de la mise en forme pour la prochaine année.

Les moniteurs d’activités et technologies d’entraînement, manufacturés par des entreprises comme Fitbit, Garmin et Apple, occupent le haut de la liste pour la deuxième année consécutive. Les montres intelligentes et autres gadgets électroniques permettent de monitorer les signes vitaux, comme le rythme cardiaque, ou encore de calculer le nombre de pas effectués dans une journée.

« Même si elles ne remplacent pas un entraîneur personnel, ces aides permettent à plus de gens d’adopter un mode de vie actif, en utilisant toutes les occasions de bouger dans leur quotidien, comme de prendre les escaliers au lieu d’utiliser l’ascenseur », explique dans un communiqué la vice-présidente de Groupe Énergie Cardio, Eveline Canape.

En deuxième position dans les tendances de l’entraînement en 2020, on retrouve l’entraînement à intervalles de haute intensité. Ce type d’entraînement, dans lequel on alterne les périodes de forte intensité avec des moments de récupération, possède plusieurs bienfaits.

« Il améliore la perte de graisse, augmente le VO2 max et améliore le contrôle du taux de sucre dans le sang », précise Mme Canape, à propos de ces sessions qui ont été conçues au départ pour les athlètes d’élite.

Les cours en groupe occupent la troisième marche du podium des tendances 2020 de la mise en forme. On doit leur popularité au fait qu’un entraîneur dirige et motive le groupe, croit Eveline Canape. Cette adhésion permet au groupe de ne pas perdre sa motivation.

« Ce type d’entraînement figure toujours au sommet du palmarès puisqu’avec les années, les spécialistes des cours en groupe ont su développer des programmes très efficaces, pouvant répondre à tous les genres, allant des cours de vélo, au cours de musculation, de yoga, d’arts martiaux, de danse latine, de sports de combat, etc., dans des formats, de 30, 45 et 60 minutes », indique-t-elle.

Pour réaliser son sondage annuel sur les tendances en entraînement, l’American College of Sports of Medecine envoie des questionnaires à 3000 professionnels internationaux de la santé et de la mise en forme. Il publie les résultats de son enquête depuis 14 ans.