Les élèves ont reçu la visite de militaires, jeudi, qui sont arrivés à bord d’un Griffon.

Les militaires atterrissent à l’école Vision de Chicoutimi

Les élèves de l’école Vision de Chicoutimi ont eu droit à de la grande visite, jeudi matin. Des militaires sont débarqués sur les terrains de l’école à bord d’un Griffon CH-146 pour les sensibiliser aux cérémonies du jour du Souvenir, qui auront lieu le 11 novembre. Les jeunes ont également pu en apprendre davantage sur la vie de militaire.

Les petits avaient été bien avertis qu’un Griffon se poserait sur le terrain du Séminaire de Chicoutimi, où est située l’école Vision. Ils devaient se tenir à l’écart et ils ont bien compris pourquoi lorsque l’engin s’est approché, provoquant bien du bruit et surtout beaucoup de vent.

« C’était vraiment l’fun de les voir. On se sentait un peu comme des vedettes ! », a lancé le sergent Luis Galindo, responsable de la tour de contrôle de la 3e Escadre de Bagotville.

Les jeunes ont ensuite pu regarder l’hélicoptère des Forces armées canadiennes de plus près, avant d’être raccompagnés en classe par les militaires. « Nous leur avons expliqué ce qu’est le jour du Souvenir et la notion de vétérans. Ils étaient tous très intéressés et ils ont posé beaucoup de questions. La question que j’ai préférée, c’est lorsqu’un jeune m’a demandé si être militaire était le plus beau des métiers. J’ai répondu que c’était le plus beau pour moi, mais qu’il fallait choisir un métier qu’on aime », a expliqué le sergent Luis Galindo.

Les militaires ont également expliqué que les Forces armées n’étaient pas seulement synonymes de guerre, mais aussi de missions de paix ou de sauvetage, par exemple lors d’inondations.

Les élèves ont reçu la visites de militaires, jeudi, qui sont arrivés à bord d’un Griffon.

« Ce qu’il y a de plus difficile, dans notre métier, c’est de partir à l’extérieur et de laisser nos familles derrière nous. Nous en avons aussi beaucoup discuté », a souligné le sergent, qui a notamment participé à des missions de plusieurs mois en Égypte et au Koweït.

Les écoles font souvent des demandes à la 3e Escadre de Bagotville pour que de telles visites soient organisées. Pour le sergent Galindo, c’était une première expérience du genre, lui qui est arrivé du Colorado en 2016.