Les Maisons des jeunes demeurent ouvertes même en zone rouge, mais le port du masque et la distanciation sociale doivent être respectés.
Les Maisons des jeunes demeurent ouvertes même en zone rouge, mais le port du masque et la distanciation sociale doivent être respectés.

Les maisons des jeunes de la région demeurent ouvertes

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
« Les jeunes peuvent compter sur nous, nous sommes là. » La présidente du Regroupement des Maisons des jeunes du Québec, section Saguenay–Lac-Saint-Jean (RMJQ-02), Marie-Ève Sasseville, tient à rappeler à la population que les maisons des jeunes demeurent ouvertes même en zone rouge.

Les activités de loisirs ne sont bien sûr plus possibles, mais des animateurs-intervenants sont encore sur place pour écouter les jeunes qui auraient besoin de parler. Le port du masque et la distanciation sociale restent obligatoires.

« On veut que les gens comprennent que si jamais un jeune a besoin, il ne faut pas qu’il soit nécessairement en détresse, que s’il a besoin de se confier ou encore de parler à quelqu’un, et bien nous sommes encore là », indique Marie-Ève Sasseville, présidente du RMJQ-02, dans un entretien téléphonique avec Le Quotidien.

Tous les jeunes, qu’ils soient habitués au service ou non, sont invités à se rendre à la Maison des jeunes de leur quartier s’ils en ressentent le besoin. « On accueille tous les jeunes, que ce soit des jeunes en difficultés ou qui ont besoin simplement de ventiler et qui aimeraient parler à un adulte », continue-t-elle.

La présidente du regroupement rappelle que ce n’est pas un temps facile pour les ados qui ont été fortement contraints par les mesures sanitaires. Ils sont plusieurs à vivre une année plutôt difficile, donc il ne faut pas hésiter à les référer vers une ressource qui pourra les aider.

Si les équipes des maisons des jeunes se concentrent ces temps-ci sur les discussions avec les ados, certaines maisons donnent des activités plus ludiques ou encore de prévention par le biais des réseaux sociaux.

Les jeunes de 12 à 17 ans sont invités à consulter le site Internet du RMJQ-02 pour trouver la Maison des jeunes membre du regroupement la plus près de chez eux.