Texte à venir

Les libéraux choisissent Richard Hébert

Richard Hébert sera le candidat libéral dans Lac-Saint-Jean lors de l'élection partielle. Il a remporté l'investiture devant Marjolaine Étienne.
« Ça manque de rouge au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Et là, la région va voir rouge, ça ne sera pas long ! Je vais travailler d'arrache-pied pour que la circonscription de Lac-Saint-Jean retourne dans le giron libéral. La vraie aventure commence. Je serai un adversaire pugnace et mes adversaires vont voir que je suis un petit ''torieu'' », a-t-il lancé devant la cinquantaine de militants présents pour son discours.
Richard Hébert se dit prêt à passer à la prochaine étape et veut devenir le prochain député de la circonscription. « Je suis convaincu que le gouvernement libéral de Justin Trudeau est le mieux placé pour améliorer le sort de la classe moyenne de la région et aussi de donner de l'espoir à nos jeunes et assurer le bien-être de nos aînés. Il y a aussi le développement de l'industrie forestière, de la métallurgie et l'agriculture qui est important et je vais travailler en équipe avec le député Denis Lemieux pour notre économie », a-t-il mentionné.
Richard Hébert a remporté l'investiture libérale de Lac-Saint-Jean. Il a salué son adversaire Marjolaine Étienne pour la belle lutte qu'elle lui a livrée.
Richard Hébert a eu de bons mots pour son adversaire. « Je suis très heureux de cette victoire, mais je veux souligner avant tout la grandeur de Marjolaine Étienne. Elle a eu le courage de ses convictions et elle s'est tenue debout. C'est une grande dame qui défend sa communauté », a-t-il lancé.
Marjolaine Étienne acceptait la défaite avec philosophie. « Ce n'est pas une défaite, ç'a été une expérience merveilleuse. J'ai appris énormément de cette investiture. C'est très enrichissant. J'ai rencontré des gens d'une très grande richesse. Je souhaite que nous travaillions ensemble la communauté et la région », a-t-elle livré.
Travail sur le terrain
Selon les règles du parti, le nombre de votes recueilli par chaque candidat n'est pas dévoilé. Ni le nombre de membres qui se sont déplacés pour voter.
La victoire s'est jouée sur le terrain alors qu'il était très clair que Richard Hébert a réussi à convaincre plus de personnes à devenir membres du parti libéral que Marjolaine Étienne. De plus, sur les deux bureaux de scrutin celui de Dolbeau-Mistassini a été plus achalandé que celui de Roberval.
Selon des observateurs, au moins 500 personnes se seraient déplacées.
Le député de Chicoutimi-Le-Fjord Denis Lemieux était présent pour féliciter le nouveau candidat.
Richard Hébert entend demeurer maire jusqu' à l'annonce de la date de la partielle. Par la suite, il prendra le temps de réfléchir pour annoncer ses intentions.