Marc Fournier, président des Éditions Gladius, accompagné de son fils Michaël, a présenté une douzaine de nouveaux jeux dans le cadre de sa tournée annuelle des médias annuelle.
Marc Fournier, président des Éditions Gladius, accompagné de son fils Michaël, a présenté une douzaine de nouveaux jeux dans le cadre de sa tournée annuelle des médias annuelle.

Les jeux de société plus populaires que jamais

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Le confinement a permis au fabricant québécois de jeux et jouets Éditions Gladius de connaître une croissance importante de ses ventes, laquelle pourrait atteindre 20 % d’ici la fin de l’année.

De passage au Saguenay–Lac-Saint-Jean dans le cadre de sa tournée annuelle des médias avant les Fêtes, Marc Fournier, président des Éditions Gladius, avoue qu’il ne peut se plaindre des conséquences de la pandémie. « Notre industrie va très bien. On fait partie des choyés malgré la situation. On vit l’une de nos meilleures années. Tous les jeux fonctionnent ; toute l’industrie est en hausse », explique M. Fournier.

Cette année, Gladius lance un nouvel outil sous forme de site Internet, le Top-30 des jeux québécois, qui permet aux parents de sélectionner les jeux en fonction des attitudes ou caractéristiques de leur progéniture, selon diverses catégories (party, famille, tout-petits, soirées).

Dans le sillage de la pandémie, Gladius présente une douzaine de nouveautés, en ajustant son offre aux circonstances du jour. C’est le cas avec le lancement de Jeu de mémoire d’Antan, un divertissement qui se veut intergénérationnel, destiné à favoriser les échanges de souvenirs entre les 0 à 99 ans, explique M. Fournier qui, pour l’occasion, était accompagné de son fils Michaël. Jeu de mémoire d’Antan est un jeu de cartes dont les règles consistent à former une paire avec des images d’objets anciens. Il est facile d’y jouer en visioconférence.

Toujours dans la catégorie familiale, l’entreprise lance La Matinée des monstres, conçu par l’orthopédagogue Anik Bois, pour les jeunes âgés de 2 à 6 ans. Dans le « labodortoir » des monstres, les joueurs sont invités à participer à trois épreuves différentes, soit le bain des monstres, le déjeuner des monstres et la garde-robe des monstres, avec Prout, Morveux et Bouboule.

Gladius poursuit dans la série Fais-moi avec Fais-moi un mime 2 et une nouvelle édition de Noël de Fais-moi un dessin.

À ajouter à la liste le jeu Devinez quoi ? , dans lequel les joueurs à l’esprit vif doivent observer l’illustration présentée et donner la réponse qui débute par « une » ou « un nez ».

Pour les partys et soirées, Gladius propose le jeu Escape Room 2, un jeu d’évasion à organiser dans la maison, où il faut trouver les codes en moins de 60 minutes dans le cadre de quatre aventures diverses sous les thèmes Panique sur le Titanic, Alice au pays des merveilles, L’aube des zombies et Une autre dimension.

Les auditeurs de la chaîne Rouge reconnaîtront le jeu Ding Dong, tel que joué dans Véronique et les fantastiques, avec une adaptation mise au point par Gladius.

Les nationalistes auront l’occasion de s’amuser avec la mise en marché de trois jeux de la série Connais-tu ton québécois ? , versions Tête de cochon, Attache ta tuque et Se pogner le beigne. Ces jeux consistent à trouver 20 expressions québécoises à partir de définitions et de cartes-images.

Le jeu Ent’nous autres ! , de Jean-François Baril, continue sur sa lancée des dernières années afin de mieux connaître ses copains et amis en suscitant confidences et discussions.

Enfin, des versions mini et junior mini du jeu Le Tricheur seront disponibles.