Malgré le signalement de Michael Harvey concernant le mauvais était de l’arbre, la municipalité aurait refusé de couper l’arbre.

Les forts vents ont fait des dégâts à Saguenay

Les violents orages qui ont frappé le Saguenay samedi soir ont laissé leur lot de dégâts. Plusieurs arbres sont tombés en raison des forts vents, sur des fils électriques causant de nombreuses pannes de courant et de sérieux dégâts chez plusieurs résidants.

Bien que l’orage a été plus modéré dans certains endroits, le secteur de la rue des Roitelets à Chicoutimi n’a pas été épargné. Deux arbres à quelques mètres de distance ont été sévèrement touchés par les forts vents.

Une première résidante de la rue a vu sa cour arrière être totalement ravagée. Un énorme érable s’est fracassé et a tout détruit sur son passage. Heureusement, la maison n’a que très peu été touchée, mais la piscine, le patio, le belvédère et les meubles de jardin n’ont pas été épargnés.

La cour arrière d’une résidence de la rue des Roitelets à Chicoutimi était totalement ravagée après le passage de l’orage.

La propriétaire des lieux se trouvait tout de même chanceuse. « Il n’aurait pas pu mieux tomber. Il est passé entre la maison et le garage. Dans les circonstances, on est chanceux », avoue-t-elle en ajoutant être touchée par une inondation après d’autres violents orages le mois dernier. Elle était tout de même heureuse que personne ne soit blessé. Sa famille était absente lors de la chute de l’arbre.

Les forts vents ont causé beaucoup de dégâts lors de l’orage de samedi soir.

Travailleurs impressionnés

Même les travailleurs de la compagnie Arboriculture du Fjord étaient impressionnés par l’ampleur des dégâts. « C’était la jungle ici quand on est arrivés. L’arbre couvrait le terrain en entier », raconte un employé de la compagnie qui s’affairait à ramasser un autre arbre un peu plus loin sur la même rue. « Notre journée a été remplie d’appels d’urgence », a-t-il conclu avant de reprendre le travail.

Un drame évité de peu

Chez Michael Harvey, la grosse branche d’arbre n’a pas causé de dommage à la résidence. Cependant, des amis en visite avaient stationné leur voiture sur la rue des Roitelets et le bout de l’arbre est tombé sur cette dernière. Heureusement, le véhicule n’a subi que quelques dommages sur le dessus. Ils ont eu besoin de l’aide de voisins pour dégager la voiture.

Un arbre sur la rue Bizet s’est fracassé en deux parties et a emporté un lampadaire dans sa chute.

Ce qui a plus frappé M. Harvey, c’est qu’une personne était allée chercher des choses dans la voiture, seulement quelques minutes avant l’incident. « Elle est sortie prendre quelque chose dans l’auto cinq minutes avant. Ça aurait pu être très dangereux. »

Une chute prévisible

M. Harvey a avoué au Quotidien qu’il avait déjà contacté la Ville de Saguenay au sujet de cet arbre. « Je ne me souviens plus quand j’ai fait l’appel, mais je leur ai dit qu’une partie était pourrie et que c’était dangereux », explique Michael Harvey. La municipalité aurait refusé de couper l’arbre, puisqu’il s’agit d’un frêne. M. Harvey a ajouté qu’il avait aussi fait mention que la partie tombée de l’arbre était déjà craquée, mais que la municipalité n’a pas fait le suivi.