La fête de Sainte-Anne a pris une tournure différente cette année, en raison des circonstances actuelles.
La fête de Sainte-Anne a pris une tournure différente cette année, en raison des circonstances actuelles.

Les fidèles au rendez-vous pour une fête de Sainte-Anne différente [PHOTOS]

Emilie Gagnon
Le Quotidien
Bien que cette année, seulement 50 personnes étaient admises à la grande messe de 20h, dimanche soir, un bon nombre de fidèles étaient au rendez-vous à l’église Sainte-Anne de Chicoutimi-Nord pour célébrer sainte Anne, mère de Marie et grand-mère de Jésus. Une soixantaine de fidèles avaient également pris place dans le stationnement de l’église, certains assis dans leur voiture d’autres, dehors sur le perron, et écoutaient religieusement la messe sur les ondes de CKAJ (92,5).

« Vive sainte Anne! Elle est notre patronne; puissante au ciel, elle exauce nos vœux. Pour ses enfants, elle est toujours si bonne. Invoquons-la, nous la verrons aux cieux [...] » Ces paroles ont été chantées haut et fort par les paroissiens présents lors de l’ouverture de la grande messe présidée par Mgr René Guay, mais également à la toute fin.

Spécialement cette année, à l’arrière de la scène se trouvait l’animateur du 92,5 André Deschênes qui animait en direct à la radio pour les gens qui n’avaient pas pu être admis dans la paroisse. Selon Michel Desgagné, entraîneur de boxe connu et organisateur de la célébration, les gens sont arrivés très tôt pour être certains de s’assurer une place à l’intérieur.

Malgré la limite de 50 personnes, bien des gens se sont présentés à l’église Sainte-Anne, question de garder la tradition bien en vie. Pour la croyante Lucile Lapointe, il n’était pas question de manquer la fête de Sainte-Anne, dimanche, malgré tout ce qui se passe actuellement. Cette dernière, bien assise dans sa voiture dans le stationnement de l’église, écoutait religieusement la messe à la radio.

« La neuvaine et la fête de Sainte-Anne, c’est très spécial pour moi. Cette année, j’ai fait la neuvaine spirituellement à la maison [étant donné les circonstances], mais habituellement, je viens toujours ici assister aux différentes messes», mentionne-t-elle au Quotidien, le coeur gros. Pour elle, il était plutôt difficile de ne pas pouvoir entrer dans l’église, étant donnée le nombre limité de personnes acceptées.

Plusieurs personnes s’étaient également installées devant la paroisse pour la célébration. Bien que le son de la messe n’était pas diffusé à l’extérieur, les gens pouvaient tout de même l’écouter puisque certains avaient monté le son de la radio et ouvert les fenêtres de leur voiture.

De plus, la messe a également été diffusée en direct sur la page Facebook de CKAJ. Près de 400 internautes ont été de la partie.