Les F-18 Super Hornet que veut acquérir le Canada seraient entretenus à Mirabel.

Les F-18 Super Hornet que veut acquérir le Canada seraient entretenus à Mirabel

Si l'achat de 18 appareils F-18 Super Hornet pour les Forces armées canadiennes se concrétise, c'est la firme L-3 MAS qui en assurera l'entretien à Mirabel.
Un protocole d'entente a été conclu entre Boeing, le fabricant de l'avion de chasse, et L-3 MAS.
La valeur d'un éventuel contrat n'est pas connue à ce moment-ci.
L'entreprise, une filiale canadienne de la multinationale de défense et d'aérospatiale américaine L-3, est responsable du soutien technique des chasseurs CF-18 Hornet depuis 30 ans.
L-3 MAS a vu le jour comme une composante de la défunte Canadair puis a oeuvré sous la raison sociale Services à la défense de Bombardier, avant d'être acquise par L-3.
Les installations principales de L-3 MAS sont situées à Mirabel, où l'entreprise embauche quelque 650 personnes, mais elle a aussi des succursales dans les aéroports militaires de Bagotville au Québec, Cold Lake en Alberta, Trenton, Petawawa et Ottawa en Ontario et Shearwater, en Nouvelle-Écosse.