Le Quotidien
La présidente du syndicat de l’enseignement De La Jonquière, Nicole Émond.
La présidente du syndicat de l’enseignement De La Jonquière, Nicole Émond.

Les enseignants davantage inquiets pour les tout-petits

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
La fermeture des écoles primaires jusqu’au 11 janvier, confirmée mardi par François Legault, inquiète les enseignants du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ils devront redoubler d’efforts pour s’assurer de bien transmettre les enseignements aux tout-petits qui devront rester à la maison, estime la présidente du Syndicat de l’enseignement De La Jonquière, Nicole Émond.