Le préfet Gérald Savard.

Les élus refusent le scrutin universel

Les élus de la MRC du Fjord-du-Saguenay ont maintenu, mardi soir, sur division, le mode d'élection du préfet entre les mains des pairs. Ils rejettent du même coup le mode d'élection au suffrage universel par les 22 000 électeurs disséminés sur le territoire, comme cela se pratique à la MRC Maria-Chapdelaine.
Cette décision a été entérinée à la suite d'une journée de réflexion qu'ont tenue les maires le 7 février dernier. Au plan légal, cet examen doit être effectué tous les quatre ans, en année électorale.
Les maires de Sainte-Rose-du-Nord, Laurent Thibault, de Saint-Fulgence, Gilbert Simard, et de Saint-Félix-d'Otis, Pierre Deslauriers, se sont prononcés contre le statu quo. M. Simard a mentionné qu'avant de prendre cette décision, il aurait valu la peine de consulter les citoyens afin de connaître leur avis à une période où le gouvernement du Québec étudie l'adoption du projet de loi 122 visant à reconnaître les municipalités comme des gouvernements de proximité.
Citoyenneté participative
«Je ne suis pas de bonne humeur. J'aurais aimé que l'on favorise la citoyenneté participative. Le rôle du préfet est devenu extrarégional. J'aurais aimé que l'on effectue une analyse une solution autre que l'élection pas les pairs », déclare M. Simard.
Le préfet Gérald Savard a confirmé que le sujet a été étudié en rappelant que seulement 14 MRC sur 87 ont adopté l'élection du préfet au suffrage universel. Selon lui, il n'y a pas vraiment d'avantages à modifier la façon d'élire le préfet puisque ce dernier ne profite pas de pouvoirs supplémentaires.
« Il n'y a pas d'avantages directs. Un préfet élu au suffrage universel est rémunéré plus chèrement. La tenue d'élections peut facilement coûter 100 000 $. Sur quatre ans, ça peut facilement coûter entre 500 000 $ et 750 000 $ de plus», explique M. Savard.
Ce dernier ajoute que la participation des citoyens aux travaux de la MRC Maria-Chapdelaine n'est pas plus élevée en raison de l'élection du préfet au suffrage universel.
Croisières du Fjord
Le conseil de la MRC a voté le versement d'une subvention de 100 000 $ à Promotion Saguenay pour l'acquisition des bateaux des Croisières du Fjord qui sillonnent le Saguenay en effectuant des navettes aux quais de plusieurs municipalités. Le préfet Savard a précisé que cette somme provenant du Fonds de développement des territoires ne servira pas à financer une quelconque participation dans une corporation intermunicipale ou autre.
D'autres annonces de subventions sont attendues dans les prochaines semaines lors d'une conférence de presse à laquelle participeront des ministres du gouvernement Couillard.