Les écoliers mieux protégés dans Domaine-du-Roy

À compter de l’automne prochain, les écoliers de la MRC du Domaine-du-Roy seront mieux protégés lors de leurs déplacements entre l’école et la maison. L’objectif ultime est que toutes les écoles primaires et secondaires du territoire soient dotées de corridors scolaires. Pour ce faire, la MRC prévoit un budget totalisant 208 000 $.

« On oeuvre beaucoup au niveau des saines habitudes de vie et de la sécurité des enfants quand ils vont à l’école. Encore [récemment], on apprenait qu’un enfant dans le coin de Lotbinière s’est fait frapper en allant à l’école », déplore le directeur général, Mario Gagnon. 

Chaque municipalité pourra ainsi recevoir jusqu’à 10 000 $ de la MRC afin de mettre en place des zones clairement identifiées visant à mieux protéger les jeunes. Les maires pourront compter sur l’aide du Centre alternatif de déplacement urbain de Saguenay (CADUS) pour déterminer l’endroit idéal pour l’installation de ce corridor d’un kilomètre. 

« Ça ne sert pas à financer les infrastructures comme les trottoirs ou la réparation de la route si jamais elle doit être élargie, mais plutôt le mobilier et la signalisation », précise Mario Gagnon. 

Bientôt en place

La Ville de Roberval et la municipalité de Saint-Prime ont amorcé des démarches en ce sens. Le maire de Saint-Prime, Lucien Boivin, soutient que le corridor sera aménagé sur la rue Girard. L’artère est déjà large, ce qui favorise l’installation de ce corridor sans en perturber la circulation. 

« Nous pensons ajouter un radar à l’entrée nord de Saint-Prime qui va indiquer le début du corridor scolaire. Il va nous manquer de l’argent pour ce radar [malgré la subvention de la MRC]. La municipalité devra contribuer ou encore trouver une collaboration du milieu pour combler la différence », explique Lucien Boivin, qui est aussi le préfet de la MRC du Domaine-du-Roy. 

La municipalité de Saint-François-de-Sales a quant à elle déjà réaménagé une zone scolaire et pourra demander à la MRC un remboursement.