Le dépassement de coûts atteint 2,8 M$.

Les discussions sur les coûts du Palace Arvida se poursuivent [VIDÉO]

Saguenay est toujours en attente d’une réponse de la part du ministère des Communications concernant le Théâtre Palace Arvida. La députée de Chicoutimi et ministre, Andrée Laforest, assure que le dossier suit son cours à Québec. Le temps commence toutefois à presser, puisque la date butoir pour l’octroi des contrats a été fixée au 18 juin.

La semaine dernière, on apprenait que le dépassement de coûts atteignait finalement 2,8 millions $ et, de ce montant, la Ville espérait que Québec en paie la moitié.

« Je travaille beaucoup avec la ministre de la Culture, Nathalie Roy, et, comme tout gouvernement, on essaie de voir pourquoi il y a une augmentation des coûts comme ça. Ceci étant dit, c’est la ministre de la Culture qui s’occupe du dossier. Oui, elle m’a posé énormément de questions parce qu’elle s’est demandé pourquoi les coûts sont vraiment plus élevés. J’ai confiance qu’ils vont refaire leurs devoirs, peut-être à la baisse », a déclaré la ministre Laforest, lundi matin, en marge d’une conférence de presse.

« Le projet comme tel, c’est certain que je vais l’accompagner et essayer de le faire fonctionner positivement. En tant que gouvernement, c’est normal de se demander si les montants, les ajouts sont vraiment essentiels. Est-ce que ç’a été vérifié ? C’est quand même les contribuables qui payent. Ce n’est pas une question que le dossier est fermé. Je vais toujours trouver une solution pour les dossiers régionaux, mais quand ça coûte un peu trop cher, peut-être que c’est très intelligent de la part de la ministre de dire que ça serait peut-être bon de retourner à la table à dessin. Mais le projet n’est pas fermé », assure la ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Du côté du cabinet de la mairesse Josée Néron, on confirme que les discussions se poursuivent.