Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Mario Bilodeau, pendant son périple solitaire sur le lac Saint-Jean.
Mario Bilodeau, pendant son périple solitaire sur le lac Saint-Jean.

Les deux Mario relèvent leur défi

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La 13e édition du Double défi des deux Mario, qui était axée sur la réalisation d’un défi personnel plutôt que sur une aventure de groupe, s’est terminée dimanche. Ses organisateurs en dressent un bilan positif.

Mario Bilodeau a passé plusieurs jours sur le lac Saint-Jean, comme c’est la coutume. Il est arrivé à Roberval en solo.

« C’était très symbolique pour moi d’être sur les glaces du lac. Évidemment, j’aurais préféré traverser le lac entouré de dizaines de personnes comme à l’habitude, mais ça m’a permis de prendre du recul sur tout le bien qu’apportait cet événement à ceux qui y prennent part, tout autant qu’aux jeunes atteints de cancer qui prennent part aux expéditions de la fondation Sur la pointe des pieds », a indiqué Mario Bilodeau, dans un communiqué.

Son collègue, Mario Cantin, a remplacé la traversée du lac par une dizaine de journées de plein air au cœur de Lanaudière, sa région d’adoption.

« Lorsqu’on est sur le lac, on devient un groupe uni d’individus qui traversent des épreuves solidairement et vivent des échanges profonds. Cette édition nous a en quelque sorte obligés à nous ouvrir encore plus au monde extérieur, à partager nos exploits, nos difficultés et surtout, à se rappeler collectivement les

raisons pour lesquelles nous y participons tous. Cette année, on avait besoin d’échanger entre nous, mais plus que jamais avec ceux et celles qui nous soutiennent », a ajouté le second Mario.

Lors du lancement du Double défi des deux Mario, M. Bilodeau affirmait qu’environ 80 personnes avaient répondu à leur appel de se lancer un défi personnel.

Les fonds amassés par le défi servent à organiser des aventures thérapeutiques pour les jeunes atteints du cancer, grâce à la fondation Sur la pointe des pieds.

L’événement a eu lieu entre le 5 et le 14 février.

À lire aussi: Édition différente, but inchangé (https://www.lequotidien.com/actualites/defi-des-deux-mario-edition-differente-but-inchange-25a9dbb89ca55a95ab2ced9c70e2dc23)