Le député caquiste de Dubuc, François Tremblay, conservera le local utilisé par son prédécesseur Serge Simard sur la rue Albert, à La Baie.

Les députés de la CAQ recrutent

Un mois après l’élection d’un nouveau gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ), les députés de Chicoutimi, Andrée Laforest, et de Dubuc, François Tremblay, sont toujours en mode de recrutement pour le personnel de leur cabinet.

Dans le comté de Dubuc, le député François Tremblay souhaite que son bureau soit fonctionnel dès le 5 novembre avec du personnel déjà choisi dont il a soumis la liste au secrétariat de l’Assemblée nationale lundi après-midi. Comme c’est le cas pour l’ensemble de la députation, M. Tremblay a droit à un attaché politique, un responsable des communications et un préposé à l’accueil. Le personnel choisi sera un mélange de gens d’expérience et de relève, a indiqué celui-ci.

Le député caquiste conservera le bureau actuel de la rue Albert occupé par le libéral Serge Simard puisque tous les équipements de bureau, l’ameublement, les systèmes informatiques, vidéos et télévisions appartenant à l’État sont en place. « Ma première intention était de choisir un nouveau local plus près du secteur Port-Alfred, mais les espaces de bureau sont limités. En plus, un code de sécurité est imposé pour l’aménagement d’un bureau de député. Le propriétaire de l’immeuble doit obtenir un certificat d’habilitation sécuritaire qui doit être approuvé par l’Assemblée nationale et la Sûreté du Québec ». Comme le bureau était déjà existant, ce ne sera qu’une question de sécurité pour l’obtenir, explique.

Pour ce qui est des deux autres bureaux caquistes, selon Nancy Desgagné, attachée de presse régionale lors de la dernière élection, le processus suit son cours et il faut attendre que le personnel choisi ait signé les contrats d’embauche avant de procéder aux annonces de nomination. « Nous avons beaucoup de demandes de rencontres via les pages Facebook. Le processus devrait déboucher cette semaine », affirme-t-elle.

En ce qui a trait à la localisation des bureaux de comté, Mme Desgagné mentionne que le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, a décidé de renouveler le bail du local occupé par Alexandre Cloutier.

Il est presque assuré que la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, n’occupera pas le local de l’ex-député péquiste Mireille Jean.

Parmi ceux qui pourraient figurer parmi les membres de son bureau de comté, le pompier jeune retraité depuis le 1er octobre, Mario Gagnon, pourrait figurer dans la liste. Interrogé sur le sujet, M. Gagnon a déclaré attendre des réponses tout en avouant ne pas vouloir d’un emploi à temps complet. « Je n’ai jamais été journaliste et je ne suis pas du milieu des communications, mais je peux aider à travailler des dossiers au niveau régional. Je pourrais aider aussi au niveau des organismes communautaires puisque je connais beaucoup de gens », affirme le fondateur de la Caserne de jouets Saguenay.

La vie politique se poursuit du côté du député péquiste Sylvain Gaudreault, qui conserve le même personnel, soit Jean-François Caron, Marie-Josée Dallaire et Sylvie Tremblay.