Les déchets attirent l'attention à Lac-Kénogami

Emilie Gagnon
Le Quotidien
Un bon nombre de détritus ont été trouvés dans le secteur du lac Kénogami par un résidant du coin, dimanche. Selon Jimmy Bouchard, conseiller municipal du secteur, ce ne serait pas le seul endroit qui pose problème.

« C’est problématique sur certaines îles prisées par les plaisanciers », a-t-il confirmé au Quotidien, dimanche. Ce dernier a également été témoin d’une situation semblable dans le secteur du mont Jacob et de ses sentiers pédestres au cours des derniers jours. 

Ces terrains sont, en réalité, des terres publiques intramunincipales (TPI), a précisé Jimmy Bouchard. Ils sont donc propriétés du gouvernement provincial, mais sont administrés par la Ville de Saguenay.

Le résidant a déploré la situation par le biais d'une publication Facebook.

Selon ce dernier, aucun plan pour l’encadrement n’est sur la table à Saguenay à l’heure actuelle. « En fait, les options possibles sont simples : le statu quo, la fermeture des sites ou l’encadrement en site de camping sauvage. Honnêtement, nous ne désirons pas, pour l’instant, empêcher les gens d’y accéder. »

Jimmy Bouchard tient à rappeler à la population que tout est une question de civisme et de respect d’autrui. « Nous allons faire des vérifications et du ramassage de manière sporadique lorsque les citoyens nous feront des signalements », a-t-il conclu. 

Sur sa publication Facebook, le citoyen confirme avoir ramassé les dégâts.