Xéna adore se baigner pour se rafraîchir.
Xéna adore se baigner pour se rafraîchir.

Les coups de chaleur, aussi un risque pour les chiens

Tout comme les humains, il est possible pour les chiens de faire un coup de chaleur en temps de canicule. Ils sont même très à risque, car ils ne transpirent pas comme les humains et seule leur respiration les aide à ventiler, explique la Dre Perry Tremblay. Heureusement, il existe diverses techniques pour prévenir les coups de chaleur et les guérir.
Kimo est un grand amateur de la baignade dans le lac Otis, à Saint-Félix-d'Otis.

Lors des chaudes journées d’été, il est important de surveiller la température de son chien pour éviter qu’elle devienne trop élevée. Normalement, elle devrait se situer entrer 38,5 et 39,5 degrés Celsius. Si elle s’approche du 40,5 degrés, l’animal de compagnie fait un coup de chaleur. Les chiots, les vieux chiens et ceux avec un museau court sont plus à risque étant donné leur difficulté respiratoire déjà présente.

Katy Emond et son chien Django profitent de la piscine pendant la canicule.

Certains signes et symptômes permettent de déterminer si le chien fait un coup de chaleur ou non, explique la vétérinaire Danie-Anka Perry Tremblay.

« L’hypersalivation et l’augmentation de la fréquence respiratoire pourraient être observées. Le chien pourrait aussi respirer plus rapidement, être abattu et la coloration de ses muqueuses pourrait varier de rose pâle à rouge. Des signes digestifs et des troubles neurologiques pourraient aussi apparaître selon l’intensité tels que des vomissements, de la diarrhée, des convulsions ou des pertes d’équilibre. »

Ruby a profité de la chaleur pour s’amuser dans le lac Otis avec son maitre.

Afin d’éviter les coups de chaleur, il est important de ne pas laisser le chien à l’extérieur lors des journées trop chaudes et d’éviter les exercices intenses. « Il ne faut jamais laisser un chien dans l’auto, même si on pense que ce n’est pas chaud dehors, souligne la vétérinaire. Il doit également toujours avoir accès à de l’eau fraîche. »

Kimo est un grand amateur de la baignade dans le lac Otis, à Saint-Félix-d'Otis.

Lorsque les symptômes commencent à apparaître, il est essentiel de mettre le chien à l’ombre ou au froid, d’utiliser des ventilateurs, de mettre des compresses tièdes sur l’animal, de l’alcool à friction sur ses coussinets et d’éviter l’eau trop froide et la glace, puisque cela pourrait aggraver le cas.

Il est possible de soigner le coup de chaleur de son chien à la maison, mais une visite chez le vétérinaire peut devenir nécessaire. « Si le maître n’a pas de thermomètre pour prendre la température de son chien abattu et haletant lors d’une journée chaude, il vaut mieux l’emmener chez son vétérinaire pour qu’il le prenne en charge », a affirmé Dre Perry Tremblay.

Kimo est un grand amateur de la baignade dans le lac Otis, à Saint-Félix-d'Otis, en compagnie de son maître Claude Lapointe.

Occuper le chien autrement

Puisque l’animal de compagnie ne peut pas prendre part à une activité physique intense lors des chaudes journées d’été, des alternatives doivent être trouvées pour l’occuper, explique Carl Gagné, entraîneur canin.

« Les activités de mastications comptent beaucoup pour les besoins du chien. Il existe plusieurs techniques pour faire une pierre deux coups en l’occupant tout en le rafraîchissant. En mettant au congélateur sa nourriture ramolli, l’animal s’amusera à la lécher, ce qui l’occupera et le rafraîchira. On peut faire la même chose avec des gâteries. La purée de patates douces et de carotte congelée peut aussi fonctionner. »

Certains chiens refuseront de boire, mentionne M. Gagné. « Il faut diminuer le plus possible les activités physiques, puisqu’ils ne ressentiront pas les symptômes de coup de chaleur et de déshydratation. On ne peut pas les forcer à boire, mais on peut faire en sorte de les garder au frais grâce à une piscine pour enfant ou à l’air conditionné. »

Laska aime se rafraîchir à l’intérieur de la maison lors des chaudes journées d’été.