Richard Martel, député conservateur de Chicoutimi-Le Fjord.

Les conservateurs déjà sur le terrain

La campagne de plusieurs mois sur le terrain qu’a effectuée le député conservateur de Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, lors de l’élection partielle au printemps 2018, semble en avoir inspiré plus d’un. Le Parti conservateur du Canada (PCC) est déjà en action au Saguenay-Lac-Saint-Jean en vue de l’élection fédérale canadienne prévue le 21 octobre.

À neuf mois des élections, la table régionale du Parti conservateur du Canada a tenu une rencontre, plus tôt cette semaine, à Alma. Le député Richard Martel, le candidat de Lac-Saint-Jean Jocelyn Fradette et des bénévoles du parti y participaient.

Le rendez-vous a permis de regrouper les acteurs des trois circonscriptions qui se retrouvent avec des scénarios forts différents. La circonscription de Lac-Saint-Jean a déjà un candidat en la personne de Jocelyn Fradette, celle de Chicoutimi-Le Fjord a un député en poste, soit Richard Martel, et Jonquière n’a encore aucun visage à accoler à une affiche électorale.

« Cela allume encore plus la machine. Annoncer ma candidature 11 mois avant la campagne, c’est un beau privilège et une belle marque de confiance. On avait dit aux gens que ça commencerait dès janvier, qu’on mettrait la machine et qu’on serait sur le terrain », explique Jocelyn Fradette. Celui qui est également conseiller municipal d’Isle-Maligne Albert-Naud à Alma assure profiter de l’expérience de Richard Martel.

Il ne manque qu’un candidat dans la circonscription de Jonquière afin que le PCC complète son équipe au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, les discussions vont bon train alors que des personnes seraient déjà en réflexion. « On est un duo dynamique qui veut travailler ensemble. On a hâte de voir la personne qui complétera le trio du Saguenay-Lac-Saint-Jean », conclut M. Fradette.

La table régionale du Parti conservateur du Canada se retrouvera de nouveau en mars.

Résultat tournée provinciale

D’autre part, les conclusions de la tournée provinciale du Parti conservateur du Canada ont été dévoilées. En avril dernier, le chef du parti Andrew Scheer a participé à une table ronde à Chicoutimi en compagnie du lieutenant politique pour le Québec et député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, et du député de Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel.

« Notre chef et les membres du caucus du Québec ont sillonné la province pour rencontrer les Québécois. Ces consultations avaient pour but d’aider à déterminer comment le prochain gouvernement conservateur pourra faire en sorte qu’une plus grande majorité de Québécois se reconnaissent davantage dans les politiques élaborées par le gouvernement fédéral », a déclaré Jocelyn Fradette.

Parmi les idées retenues, le PCC propose d’instaurer un rapport d’impôt unique, d’offrir des incitatifs aux retraités qui souhaitent retravailler, d’octroyer plus d’autonomie au Québec en matière d’immigration, de mettre fin aux déversements d’eaux usées dans les cours d’eau, de nommer un ministre québécois de Développement économique Canada et nommer un ministre politique du Québec.