Ethel Danis, la propriétaire et fondatrice de Confiturerie Mme Ethel, offre une grande variété de produits, distribués dans plusieurs épiceries de la région.

Les confitures de Mme Ethel au quartier du Bassin

Confiturerie Mme Ethel est une entreprise née du désir d’Ethel Danis de mettre en valeur les bleuets sauvages qui poussaient sur la terre familiale, à Petit-Saguenay. Établie au quartier du Bassin de Chicoutimi depuis seulement trois mois, Mme Danis a étendu son offre et produit maintenant plusieurs sortes de confitures, confits et ketchups, en plus d’offrir le service de déjeuner et de dîner de l’hôtel du Parc, où se trouve son commerce.

Le déménagement de Confiturerie Mme Ethel au coeur du quartier du Bassin s’inscrit dans le mouvement de revitalisation qui semble secouer le centre-ville de Chicoutimi depuis quelques années. Ubisoft, L’Érudit Café, Bistro Café Summum, La Commère, La Couquerie et L’Attrape-Livres : les commerces qui choisissent le bas de ville pour faire rouler leurs affaires sont de plus en plus nombreux.

Ethel Danis confie que si elle a choisi de s’installer dans ce quartier, c’est entre autres grâce à un concours de circonstances. « Je cherchais un nouvel endroit où m’établir et l’hôtel du Parc avait besoin d’un restaurateur pour leurs déjeuners, explique Mme Danis. Comme les confitures et les déjeuners vont bien ensemble, ç’a fonctionné ! »

Les bleuets utilisés dans les confitures faites par Mme Ethel sont cueillis directement sur la terre familiale, à Petit-Saguenay.

Elle ajoute que plusieurs variétés de confitures sont offertes aux clients qui veulent profiter du restaurant. Parmi celles-ci, on dénote une confiture de pommes, fraises et mûres, un caramel maison, un confit d’oignons rouges et de bleuets, ainsi que plusieurs confitures de piments forts à intensité variée. En plus des confitures, Mme Danis souligne que le pain et les pâtes utilisés lors des déjeuners et des dîners sont également faits sur place.

Malgré le déménagement de l’entreprise, Ethel Danis a conservé la terre familiale à Petit-Saguenay, d’où proviennent tous les bleuets utilisés dans les confitures. En plus de s’occuper de la production, Mme Danis continue d’aller à la cueillette. « C’est ma partie préférée », confie-t-elle. Elle ajoute également que son conjoint, ses enfants, sa mère et son amie sont très impliqués dans l’entreprise, qui est maintenant devenue une affaire familiale.

Lorsqu’on lui mentionne le nouveau souffle de vie du secteur, Ethel Danis affirme qu’elle ne ferme pas la porte à une éventuelle collaboration avec les autres entrepreneurs du coin. Elle connaît le propriétaire de La Couquerie, Jean-Denis Boivin, et ses produits sont déjà distribués à La Commère, le magasin général aux allures d’antan situé juste en face de l’hôtel du Parc. « On verra bien avec le temps si d’autres occasions s’amènent », conclut Mme Danis.

Le commerce Confiturerie Mme Ethel est ouvert du mercredi au vendredi, de 7 h à 14 h, et les samedis et dimanches, de 8 h à 14 h.