Carl Laberge, président de la CCISF, Sandra Rossignol, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCISF, et Xuân-Lan Vu, de Rio Tinto.
Carl Laberge, président de la CCISF, Sandra Rossignol, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCISF, et Xuân-Lan Vu, de Rio Tinto.

Les Chambres de commerce revoient leurs activités: le Gala des Dubuc reporté

La crise de la COVID-19 incite la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay–Le Fjord (CCISF) à reporter le Gala des Dubuc et à suspendre toutes ses activités jusqu’au 30 avril.

Le Gala des Dubuc sera reporté au 17 septembre 2020. L’endroit et l’heure restent les mêmes, c’est-à-dire à l’Hôtel Delta Saguenay, dès 17 h.

« Nous désirons être proactifs face à cette situation particulière qui nous affecte tous et nous voulons également sécuriser nos partenaires, ainsi que nos 27 finalistes. C’est pourquoi nous avons pris cette décision. La suspension de nos activités est une mesure que nous jugeons responsable afin d’assurer la santé de nos employés, de la communauté d’affaires et du grand public », a souligné Sandra Rossignol, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCISF, par voie de communiqué, lundi.

Lac-Saint-Jean

En plus des mesures dictées par le gouvernement provincial, la Chambre de commerce et d’industrie de Dolbeau-Mistassini s’appuie sur le Guide de bonnes pratiques en situation de risque sociosanitaire transmis par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

La directrice du regroupement, Audrey Jobin, assure que la situation est suivie de près, notamment en ce qui a trait à de possibles mesures visant à aider les entreprises.

Mme Jobin mentionne qu’aucun membre n’a encore fait part de situation catastrophique découlant de la perte de revenus et d’achalandage. Elle ajoute que les dommages ne se font pas encore sentir. « Beaucoup de nos membres ont mis en place des mesures. Certains ferment ou réduisent leurs heures d’ouverture. Certains services ne sont pas offerts pour le moment », a-t-elle expliqué.

C’est le respect et la solidarité qui priment pour les membres de la Chambre de commerce et d’industrie secteur Saint-Félicien. La présidente, Claude Potvin-Brodeur, ressent un discours commun. « Les membres rappellent l’importance de l’achat local. Déjà que le marché économique est difficile ici. C’est certain que l’économie va en souffrir, mais pour l’instant, c’est la santé qui est la priorité », a confié Mme Potvin-Brodeur.

Du côté de la Chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est, toutes les activités sont annulées jusqu’au 27 mars, selon un communiqué, dont le dîner-conférence du 25 mars, qui est remis à une date ultérieure. Avec Annie-Claude Brisson, journaliste de l’initiative de journalisme local, et Julien Renaud