Les travaux d’agrandissement vont bon train pour Les bières de la Nouvelle-France.

Les bières de la Nouvelle-France: un pas vers les cannettes

Saint-Alexis-des-Monts — En cette année de 20e anniversaire, la relève familiale derrière Les bières de la Nouvelle-France annonce un coup de barre important qui est marqué par un agrandissement de 562 535 $. Et le vice-président, François-Eugène Lessard, a fait part de son intention de «s’en aller vers les cannettes» et de développer un nouveau concept.

«C’est un contenant très fort de l’avenir et qui est cool au niveau de l’image», a-t-il indiqué lors du point de presse au cours duquel le député de Maskinongé, Marc H. Plante, a annoncé jeudi une contribution gouvernementale de 141 000 dollars, via le Fonds de diversification économique.

Ce coup de pouce de Québec permet non seulement l’agrandissement des installations pour une superficie additionnelle de 1000 pieds carrés, mais aussi, l’achat de nouveaux équipements, notamment une canneuse à plus grand volume, une chaudière à vapeur plus récente ainsi qu’un filtre à presse.

«C’est un réel plaisir d’être témoin du développement d’une entreprise dynamique et innovante comme Les bières de la Nouvelle-France. La vitalité économique des régions repose en bonne partie sur l’audace, l’énergie et la productivité de nos PME, et c’est pourquoi cette annonce constitue une excellente nouvelle pour la municipalité de Saint-Alexis-des-Monts et la MRC de Maskinongé. Je suis fier de constater une fois de plus que nos entrepreneurs réalisent des projets innovants qui assureront le maintien des emplois et la pérennité de leur entreprise», a indiqué le député Plante.

Le député de Maskinongé, Marc H. Plante, annonçant la contribution de son gouvernement.

Celui-ci n’a pas manqué de souligner qu’il s’agissait de la première microbrasserie de deuxième génération. «C’est l’un des emblèmes du territoire de la MRC de Maskinongé», a-t-il fait valoir, saluant son caractère innovant et entrepreneurial.

D’ailleurs, le préfet Robert Lalonde a expliqué comment le Service de développement économique et du territoire avait su accompagner les promoteurs dans ce projet en leur offrant une aide technique.

«Nous sommes des partenaires de longue date de cette première microbrasserie sans gluten qui fut l’une des dix premières microbrasseries», a-t-il affirmé. «C’est une fierté pour Saint-Alexis-des-Monts», a renchéri le maire Michel Bourassa.

Créée en 1998, l’entreprise est en activité depuis 2005 à Saint-Alexis-des-Monts dans un bâtiment de 25 000 pieds carrés, ce qui comprend une microbrasserie dotée d’un permis de brassage industriel lui permettant de vendre ses produits sur place ainsi qu’à l’extérieur de ses installations, un service de restauration et un Économusée.

Grâce à son projet d’investissement, l’entreprise verra son volume de production augmenter considérablement. Il suscitera également de nouveaux projets collaboratifs, dont l’embouteillage de vin et de café infusé à froid (cold brew), ainsi que la création de cannettes au visuel personnalisé. Enfin, la nouvelle chaudière à vapeur générera des économies d’énergie de l’ordre de 40 % en ce qui a trait à l’efficacité et au rendement énergétique.