Moins de deux ans après avoir lancé son blogue sur les bentos, un concept japonais de lunch santé, la Baieriveraine Valérie Lévesque publie son premier livre chez Guy Saint-Jean Éditeur, qui sera en kiosques le 27 septembre. Elle sera aussi présente au Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean cette semaine.

Les bentos de Valérie passent du blogue au livre

Moins de deux ans après avoir lancé son blogue sur les bentos, un concept japonais de lunch santé, la Baieriveraine Valérie Lévesque publie son premier livre de cuisine avec l'objectif de réconcilier les Québécois avec leur boîte à lunch.
Un exemple de bento.
Depuis janvier 2016, moment de l'ouverture de son blogue culinaire, Valérie Lévesque a donné plusieurs conférences et ateliers, présenté sa propre émission à MAtv et participé à des conventions rassemblant des passionnés de dessins animés japonais et de culture nipponne. Si bien qu'aujourd'hui, 11 000 personnes la suivent sur Instagram.
Le mot « bento » fait référence aux petites boîtes à compartiments utilisées par plusieurs Japonais pour transporter leur lunch. Les aliments y sont compartimentés, tout en créant une unité. Ces lunchs santé permettent d'éliminer l'utilisation des emballages. Pour ceux qui le souhaitent, les bentos peuvent même devenir de véritables petites oeuvres d'art.
Et c'est ce que Valérie préfère lorsqu'elle prépare ses bentos : laisser aller sa créativité. Ses créations en boulettes de riz (des originis, plus précisément) qu'on retrouve souvent dans les bentos prennent toutes les formes : elles peuvent suivre la triangulaire forme traditionnelle, prendre l'aspect d'un pingouin, d'une souris, d'un chat, d'un ourson ou encore d'une licorne multicolore !
Plusieurs des créations de la jeune femme de 29 ans ont conquis les fans de culture japonaise. Elle souhaite maintenant partager sa passion avec les non-initiés et encourager enfants et travailleurs à mieux manger à l'heure du lunch, tout en évitant le gaspillage alimentaire. Elle espère que son livre, Les bentos de Valérie, publié chez Guy Saint-Jean Éditeur, y parviendra.
« J'ai hâte de voir la réaction des gens », a-t-elle partagé, lorsque rencontrée par Le Quotidien, dimanche, fébrile, quelques jours avant le Salon du livre régional, où elle présentera son livre pour la première fois.
« J'essaie de gagner le coeur des gens qui ne connaissent pas ça. On n'a pas un bon rapport avec les lunchs au Québec, tandis qu'au Japon, l'heure du lunch est un moment important. Je veux montrer aux gens qu'on peut avoir du fun en faisant des lunchs, faire quelque chose de beau et même faire participer les enfants. »
Le livre de cuisine de quelque 200 pages est à l'image de son auteure pétillante aux cheveux rose bonbon. Le livre coloré propose de nombreuses images et guide pas-à-pas les néophytes du bento.
« Un bento n'a pas besoin d'être compliqué : il suffit de prendre un repas, de le compartimenter et de choisir des aliments nutritifs. Des fois, juste ajouter une petite touche, un sandwich découpé ou un légume taillé peut faire la différence », a exposé la jeune femme. Maman à la maison de deux enfants, Vicky, 4 ans et Damien, 2 ans et demi, elle est bien consciente que les familles ne disposent pas du temps pour se lancer chaque soir dans des créations complexes.
Pour simplifier la tâche, elle propose plusieurs recettes permettant de réutiliser les restes de la veille. Les recettes japonaises sont d'ailleurs toutes adaptées à la réalité québécoise : « Les ingrédients peuvent se trouver en région et dans plusieurs épiceries », a-t-elle précisé.
Pour ceux qui se découvriront une passion pour le bento, ou qui sont déjà des passionnés, le livre de cuisine propose aussi de nombreuses recettes créatives demandant doigté et précision.
Valérie Lévesque ne compte pas s'arrêter là. Elle rêve déjà d'un second livre ou encore de lancer, un jour, sa propre collection de boîtes à lunch bento, adaptée aux goûts et préférences des Québécois.
À Lyon en décembre
La blogueuse et auteure culinaire Valérie Lévesque participera à la 19e édition du salon Japan Touch, en décembre, à Lyon, en France, où elle donnera deux conférences et deux ateliers. Elle sera la seule conférencière nord-américaine à cet événement.
L'événement qui rassemble 200 exposants et 50 invités attire quelque 35 000 visiteurs. « Je rencontre beaucoup de personnes du milieu lors des conventions comme l'Otakuthon, à Montréal. J'avais déjà discuté avec eux [des organisateurs de la convention de Lyon] et ils m'ont invitée à aller là-bas », se réjouit-elle. Valérie Lévesque faisait d'ailleurs partie des invités spéciaux du festival d'anime japonais Otakuthon, qui s'est déroulé en août à Montréal.
Passionnée de culture japonaise depuis le début de son adolescence, elle espère que son expérience à l'international ne s'arrêtera pas là et qu'elle pourra un jour visiter le Japon et y faire un stage culinaire.
Le livre Les bentos de Valérie, publié chez Guy Saint-Jean Éditeur sera aussi disponible à la Librairie du Québec à Paris.