L’envol de Pub Quiz

Le Pub Quiz, ce jeu-questionnaire intellectuel misant sur un mélange de culture générale, une bonne bière entre amis et une compétition entre équipes, prend de l’ampleur au Saguenay–Lac-Saint-Jean, alors que le concept fait fureur à La Chouape à Saint-Félicien et au Café-bar L’Envol à Jonquière.

Attablés avec une bière à la main, près de 80 participants se concentrent sur des images de châteaux défilant sur un écran géant. En quelques minutes, ils doivent déterminer dans quels pays d’Europe, le thème de la soirée, se trouvent ces châteaux.

Par la suite, les équipes doivent répondre à 18 questions de culture générale, pour nommer par exemple l’équipe qui joue dans le plus grand stade de soccer d’Europe (le FC Barcelone) ou encore le pays qui compte faire un référendum sur le mariage gai (la Hongrie). La finale : identifier douze chansons et son artiste, ainsi que le lien entre les chansons.

Un beau défi intellectuel qui fait le plaisir des participants. « Je ne suis pas compétitive dans la vie, mais j’aime vraiment ça venir jouer au Pub Quiz, soutient Marie Lemoyne, une adepte depuis la première saison lancée l’année dernière à la microbrasserie La Chouape. C’est vraiment stimulant de pouvoir jouer à un jeu intellectuel. »

Même son de cloche du côté de Martin Donaldson. « J’ai toujours aimé les jeux comme Génies en herbe et c’est un beau défi de participer », dit-il.

Depuis le lancement de Pub Quiz l’an dernier, la brasserie affiche presque toujours complet avec près de 80 personnes qui se présentent un mardi sur deux. « On voulait offrir une activité pour dynamiser la place, explique Louis Hébert, propriétaire de la microbrasserie félicinoise. Le monde est tellement content de venir jouer. »

Pour les bars, c’est aussi l’occasion de rejoindre une clientèle nichée les soirs moins achalandés, en début de semaine, constate pour sa part Guillaume Gagnon, gérant du Café-bar L’Envol, qui a commencé à présenter des Pub Quiz à la mi-août. « Ça permet de faire sortir le monde avec un volet éducatif », remarque le mordu d’actualité et de politique. Avec très peu de publicité, le bar a réussi à recruter 12 équipes de quatre personnes, ainsi que plusieurs curieux.

Un passe-temps

C’est à l’initiative de Philippe St-Arnaud et Samuel Lamarre, deux amis de Shawinigan qui ont commencé à jouer à un jeu-questionnaire dans une autre microbrasserie, Le Trou du Diable, que le concept de Pub Quiz a commencé à prendre de l’ampleur il y a deux ans, lorsqu’ils ont lancé l’entreprise Pub Quiz Québec.

« On n’a pas inventé le concept, mais on a voulu créer un regroupement, sous la forme d’une ligue et créer une offre clé en main pour les bars », explique Philippe St-Arnaud. Le concept est simple : pour 50 $ par semaine, tous les bars reçoivent le même questionnaire et les équipes cumulent des points pendant la saison de 15 semaines qui se déroule tous les lundis soir.

Cette année, 26 bars participent à la ligue de Pub Quiz Québec, ainsi que deux autres bars qui l’offrent aux deux semaines, comme le fait La Chouape. « À la fin de la saison, la meilleure équipe de chaque établissement se rencontre pour le championnat provincial », note Philippe St-Arnaud, avant d’ajouter que les jeux-questionnaires sont une bonne façon de tester ses connaissances générales et d’apprendre, car un pointage de 50 % est considéré comme un très bon résultat.

À titre informatif, votre journaliste a eu 12 bonnes réponses sur 46. Mais semble-t-il que c’était un questionnaire très difficile. Une affirmation à vérifier lors d’un prochain Pub Quiz…