La route 169 n'a pas été aussi déglacée que la route 175 pendant la même journée.

L'entretien de la 169 suscite encore la grogne

L'entretien de la route 169 suscite encore du mécontentement au Lac-Saint-Jean. La route d'Hébertville, dans la Réserve faunique des Laurentides, serait moins entretenue que la route 175, alors que les deux tronçons devraient bénéficier du même traitement. Se basant sur des photos prises la même journée cette semaine, le président du comité de vigie, André Paradis, accuse une fois de plus le ministère des Transports du Québec de délaisser la route 169.
«Ils ont beau nous dire qu'on a la même cote d'entretien que la route 175, mais les photos montrent le contraire. Ils ne déglacent pas autant chez nous. Ils avaient assuré que ça ne serait pas le cas», dénonce le président du comité qui a été mis en place pour surveiller l'entretien de cette route.
En décembre dernier, rappelons-le, le MTQ avait décidé d'abaisser la cote d'entretien, notamment sur la route d'Hébertville et une portion de la 169, entre Saint-Henri-de-Taillon et Sainte-Monique. Après de vives critiques, le Ministère a finalement abandonné l'idée en conservant le même niveau d'entretien.
«Depuis cette histoire, les citoyens sont très alertes et savent que le comité existe. On reçoit donc plusieurs appels d'automobilistes pour se plaindre de la route. Par exemple, il y a plusieurs trous d'eau. Normalement, il y a des travaux pour enlever l'eau en cette période. Il n'y a rien eu de ça et ça paraît», déplore M. Paradis, également préfet de la MRC Lac-Saint-Jean-Est.
Ce dernier fera parvenir les photos et une plainte officielle à la direction du MTQ.