Le ministre québécois de l'Environnement, David Heurtel

L'entreprise sommée de nettoyer

Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, ordonne à Les Entrepôts (Jean-Yves&Serge) Carrier inc. d'éliminer les matières dangereuses entreposées au 921 rue Saint-Cyrille à Normandin.
L'ordonnance no 670 fait suite à l'avis préalable signifié le 27 octobre 2016, en vertu de l'article 70.1 de la Loi sur la qualité de l'environnement. L'entreprise doit sécuriser le site et acheminer les matières dangereuses entreposées dans un lieu autorisé à cet effet, et ce, conformément à la réglementation sur les matières dangereuses.
«Lors d'une inspection réalisée le 12 octobre 2016, en compagnie de représentants de la ville de Normandin, le Ministère a découvert une importante quantité de récipients de différentes capacités représentant un total de l'ordre de 75 000 litres de matières dangereuses combustibles, principalement des produits pétroliers (lubrifiants, huiles, des solvants, des graisses). Aussi, il a été constaté que le bâtiment en cause est laissé dans un état d'abandon et sans surveillance par son propriétaire. Des signes d'intrusion et de vandalisme ont été observés sur cet entrepôt. Dans les circonstances, le Ministère est d'avis que la situation est susceptible d'entraîner des dommages à l'environnement ou aux biens. Dans un souci d'assurer la protection du public et limiter l'accès au bâtiment, le Ministère assure la sécurité des lieux en tout temps par le biais d'une firme de sécurité présente sur place 24 heures sur 24. Cette surveillance sera effective jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de matières dangereuses entreposées dans ce bâtiment», informe-t-on dans un communiqué.
Les propriétaires disposent de trente jours pour réaliser le déplacement des différents récipients. Si, dans cinq jours, le «ménage» n'est pas commencé, le ministère peut le faire réaliser par une firme et facturer le tout à l'entreprise.