Des accusations de conduite dangereuse causant la mort ont été déposées contre le policier Maxime Gobeil à la suite de l'accident qui a tué trois personnes âgées de Dolbeau-Mistassini.

L'enquête préliminaire du policier Maxime Gobeil en mai

L'enquête préliminaire du policier Maxime Gobeil, accusé de conduite dangereuse ayant causé la mort de trois personnes âgées, aura lieu du 10 au 12 mai 2017.
Ces dates ont été fixées lundi au Palais de justice de Roberval par le juge Pierre Lortie.
Après une longue enquête de la police de Québec et de la Direction des poursuites criminelles et pénales, des accusations ont été portées envers le policier de 31 ans de Dolbeau-Mistassini.
Maxime Gobeil conduisait une voiture semi-banalisée le 18 juillet 2015. Il filait à vive allure sur le boulevard Dequen à Mistassini pour répondre à un appel d'urgence. Le policier n'a pas été en mesure d'éviter la voiture qui s'est engagée sur le boulevard. Sous la force de l'impact, Cécile Lalancette, Georges Martel et Louiselle Larouche sont morts.
Les membres de la famille avaient témoigné de leur soulagement, quand ils ont appris que des accusations étaient portées contre Maxime Gobeil.
Le policier n'était pas présent devant le tribunal, lundi. Il était représenté par Catherine Blanchard. Depuis le dépôt des accusations, Maxime Gobeil a été relevé de ses fonctions avec solde.