La patience des amateurs de pêche blanche du secteur de l'Anse-à-Benjamin, à La Baie, est enfin récompensée.

L'embarquement permis jeudi à l'Anse-à-Benjamin

La patience des amateurs de pêche blanche du secteur de l'Anse-à-Benjamin, à La Baie, est enfin récompensée. L'embarquement des cabanes est autorisé par Saguenay à partir de jeudi, à quelques exceptions près.
Les plus récentes mesures font état d'une épaisseur moyenne des glaces de 12 pouces et trois quarts, soit un peu plus que le 12 pouces minimum requis. La pesée des cabanes se fera de jeudi à dimanche inclusivement, de 7h30 à 16h30. 
Le site de pesée sera situé sur le stationnement du site des Écorceurs, sur la route de l'Anse-à-Benjamin. 
Des responsables seront sur place et les propriétaires de cabanes seront pris en charge. Le service de pesée est gratuit et vise à permettre l'embarquement modulé des cabanes les plus légères dans les années à venir.
Cependant, des accumulations d'eau à certains endroits forcent la ville à retarder l'embarquement sur le site. C'est notamment le cas pour le terrain 756 de la rue du Sébaste, en plus des terrains 187 à 205 de la rue de la Truite. 
D'autres exceptions sont également effectives à d'autres endroits. Les cabanes positionnées sur les terrains 181 à 186 pourront s'installer, mais devront être placées à deux mètres du bord au lieu de quatre mètres. Une fois de plus, l'accumulation d'eau force la ville à prendre cette mesure.
Grande-Baie
Pour ce qui est du village de Grande-Baie, les nouvelles mesures seront transmises mercredi. L'embarquement est pour le moment interdit dans ce secteur. À titre de comparaison, l'embarquement des cabanes avait eu lieu le 27 janvier, en 2016, à Grande-Baie, tandis que les amateurs de pêche blanche avaient procédé le 28 janvier à l'Anse-à-Benjamin.
Rappelons qu'au lac Kénogami, l'embarquement des cabanes est autorisé depuis vendredi, soit neuf jours plus tôt que l'an dernier.