L'église Saint-Édouard mise en lumière

Le Comité du patrimoine Saint-Édouard a profité du solstice hivernal pour annoncer la mise en lumière de l’ancienne église, mais surtout mettre l’accent sur les appuis moraux reçus du milieu et des conseillers de l’arrondissement de La Baie dans le projet d’aménagement d’une nouvelle bibliothèque.

Malgré un froid de canard, le président du comité, Martin Saint-Pierre, accompagné du député Serge Simard, du conseiller Raynald Simard et d’une vingtaine de citoyens, a procédé à la remise en fonction du système d’éclairage de la façade de l’immeuble, un geste symbolique qui ne vise pas uniquement à mettre en évidence la richesse architecturale du bâtiment, a expliqué M. Saint-Pierre.

Le comité a également procédé à l’annonce d’un premier engagement privé avec l’implication de la caisse Desjardins de La Baie qui a annoncé un engagement de 50 000 $ dans le projet. « En acceptant d’être partenaire, on contribue à enrichir notre communauté et à promouvoir la réussite éducative de la communauté », déclare Guy Girard, secrétaire du conseil d’administration de la caisse.

En entrevue, M. Saint-Pierre a affirmé qu’avec l’élection d’un nouveau conseil municipal, le contexte a changé puisque le projet de bibliothèque ne se bute plus systématiquement à un mur. Une aide financière de 3000 $ a été accordée par Saguenay pour les opérations de Patrimoine Saint-Édouard. Il précise qu’auparavant, « il fallait huit mois pour obtenir un rendez-vous tout en faisant face à l’opposition de l’ex-conseiller Luc Boivin alors que huit jours ont suffi pour obtenir cette même rencontre ». 

Interrogé sur la nouvelle orientation du conseil qui souhaite désormais aller de l’avant dans ses projets majeurs avec l’appui financier des programmes des gouvernements supérieurs, M. Saint-Pierre est d’accord qu’un tel projet ne peut se concrétiser sans ces apports. Il ajoute du même souffle que l’appui de la ville peut rendre plus facile les démarches de financement.

Lors de son discours, le conseiller Raynald Simard a déclaré que Saguenay est fière d’être présente pour ce projet structurant, ajoutant au passage que le conseil d’arrondissement est favorable à la sauvegarde et à la sécurité du bâtiment. « Saguenay appuie le projet dans un effort de revitalisation du secteur Port-Alfred qui en a bien besoin. » Quant à savoir si l’appui financier suivra, M. Simard souligne que le geste posé par le conseil d’arrondissement constitue un départ.

Le député Serge Simard a pour sa part déclaré qu’il rêve du jour où des plans et devis auront été réalisés afin de mettre en application la volonté de la population baieriveraine.