François Legault a annoncé la création d’un nouveau régime forestier, lors de son passage au Lac-Saint-Jean, jeudi.
François Legault a annoncé la création d’un nouveau régime forestier, lors de son passage au Lac-Saint-Jean, jeudi.

Legault veut un nouveau régime forestier dès l’automne

Largement critiqué par les entreprises et élus des communautés forestières, le régime forestier sera enfin modifié.

Le premier ministre François Legault a confirmé, jeudi, au Lac-Saint-Jean, le dépôt d’une nouvelle mouture l’automne prochain.

« En 2018, j’ai pris l’engagement de revoir le régime. Il y a des problèmes réels dans l’allocation des coupes et le prix de la fibre. C’est urgent et nécessaire. Si on était capable de régler le problème, je serais confiant de voir un ou deux projets se réaliser, entre autres avec des entreprises comme Résolu », a annoncé le premier ministre, de passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la région la plus forestière du Québec.

Le gouvernement de la CAQ donnera aux communautés ce qu’ils exigent depuis des années. Une meilleure prévisibilité dans l’obtention des droits de coupe.

« On s’engage à ce que, d’ici le mois d’octobre 2020, un nouveau régime forestier soit déposé pour être capable de revoir rapidement les allocations, pour qu’il y ait plus de prévisibilité. Parce que, malheureusement, le régime qui avait été déposé par le gouvernement du Parti québécois à l’époque ne tient pas la route avec les entreprises. On ne peut pas ne pas savoir où on s’en va. D’avoir une partie importante des capacités de coupe qui soit aux enchères chaque année. On doit être capable d’avoir une prévisibilité d’au moins 3 ans sur les droits de coupe si on veut que les entreprises investissent dans de l’équipement, de nouvelles machines », a exprimé le premier ministre.