Le local électoral de William Fradette, candidat du Parti québécois dans Lac-Saint-Jean, est situé dans l’auberge Rose & Basilic, à Alma, sur le boulevard des Cascades.

L’éducation, la priorité de Fradette

William Fradette, candidat du Parti québécois dans Lac-Saint-Jean, fera de l’éducation sa priorité, pendant la campagne électorale.

Le jeune homme de 23 ans, diplômé en droit, a lancé officiellement sa campagne, dimanche, sur les terrains de l’auberge Rose & Basilic, sur le boulevard des Cascades, à Alma, endroit où son local électoral est déjà installé et presque prêt à accueillir les bénévoles.

Lors du passage du Quotidien, vers midi, une centaine de personnes se trouvaient sur place pour déguster maïs et hot-dogs ou profiter, pour les plus jeunes, des jeux gonflables.

Le député péquiste de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, qui termine son mandat, le maire de Sainte-Monique, Marc Descôteaux, ainsi que Gino Lebel, qui s’est fait connaître comme porte-parole du Comité de relance de la Maison Jean-Eudes-Bergeron d’Alma, s’étaient déplacés pour l’occasion.

William Fradette, candidat du Parti québécois dans Lac-Saint-Jean, a lancé sa campagne dimanche, à l’extérieur de l’auberge Rose & Basilic. Maïs, hot-dogs et jeux gonflables étaient proposés pour l’occasion.

Alexandre Cloutier agit en quelque sorte tel un mentor, pour William Fradette, qui a milité pendant quatre ans pour le député, notamment lors des deux courses à la chefferie du Parti québécois.

L’enjeu qu’il compte mettre de l’avant pendant la campagne, l’éducation, n’est d’ailleurs pas étranger à l’influence de celui qui aura été député de Lac-Saint-Jean pendant près de 12 ans.

« [Alexandre Cloutier] a toujours un rôle d’accompagnement, sur des sujets, notamment l’éducation, a souligné William Fradette, au sujet du rôle que le député sortant occupera pendant sa campagne. Ce n’est pas pour rien que c’est un de mes sujets favoris, je me suis impliqué en politique à cause d’Alexandre, et Alexandre, c’était un de ses chevaux de bataille. »

À ses yeux, l’éducation est intimement liée à la rétention des jeunes en région. De meilleurs programmes et incitatifs doivent être offerts, a-t-il expliqué, après nous avoir fait visiter avec fierté son local électoral, dans l’auberge Rose & Basilic, qui offre une magnifique vue sur la rivière Petite Décharge.

L’auberge appartient à sa mère, la femme d’affaires Linda Décoste, qui a fermé le restaurant de son établissement, au printemps. Le jeune homme précise qu’un loyer calculé selon le prix du marché sera payé, en respect de la loi électorale.

William Fradette continuera pendant les élections à parcourir le territoire de la circonscription qu’il convoite, lui qui se consacre à temps plein à sa campagne sur le terrain depuis qu’il a remporté l’investiture du parti, à la fin du mois d’avril.