La Fête de la bière de Saint-Gédéon tiendra sa septième édition, vendredi et samedi.

L’édition de toutes les découvertes

Vendredi et samedi, il y a fort à parier que bon nombre d’habitants de Saint-Gédéon seront vus avec un verre à la main, sur la rue de la Plage, pour la tenue de la 7e édition de la Fête de la bière. Bien qu’il y aura une soixantaine de produits disponibles, la bière qui risque d’attirer l’attention des festivaliers sera sans contredit la Gawa, une bière de type Lager au thé et au poivre brassée spécialement pour le 11e anniversaire de la Microbrasserie du Lac-Saint-Jean, instigatrice de l’événement.

Pour deux soirs, les amateurs de bières seront choyés côté houblon, avec plus de 25 lignes de bière en fût disponibles en alternance au cours de la fin de semaine et plusieurs découvertes musicales, dans le cadre de Saint-Gédéon s’amuse, organisé conjointement.

« Contrairement aux divers festivals de bière qui ont lieu au cours de l’été dans la région, nous achetons et sélectionnons les bières qui nous intéressent le plus, ce qui nous permet d’accueillir des produits encore jamais vus dans la région. Cette année, deux microbrasseries de la Belgique seront d’ailleurs parmi nous. Cette volonté de créer une carte des bières audacieuse et originale fait de nous un festival non conventionnel qui remporte un franc succès, année après année », raconte, au bout du fil, le coordonnateur du festival, Pier-Charles Boily.

Saint-Gédéon s'amuse
Beau temps, mauvais temps, la dégustation de bières d’ici et d’ailleurs sera accompagnée de plusieurs découvertes musicales, présentées sous un chapiteau et savamment choisies par le comité organisateur de Saint-Gédéon s’amuse.

L’édition 2018 promet, encore une fois, de plaire aux goûts musicaux de tout un chacun, avec une programmation des plus diversifiées, dont la prestation du jeune artiste émergent originaire de Saint-Prime Gab Bouchard, suivi par le multi-instrumentiste acadien Menoncle Jason et ses paroles humoristiques. Il y aura également la talentueuse Laura Sauvage, du groupe Les Hay Babies, qui attirera une bonne foule pour cette première soirée musicale.

Samedi, dès 21 h, ce sera au tour de Damien Robitaille de réchauffer la foule, sur des airs parfois latins, parfois funk, mais toujours hauts en couleur. L’honneur de clore le festival reviendra toutefois à Dave Chose, sous une thématique rock psychédélique, avec des touches de folk et de grunge.