L’édifice, âgé de 120 ans, subira une cure de rénovation-reconstruction majeure, selon David Delisle, nouveau copropriétaire.

L’édifice de Jacques Lacroix est vendu

Le visage du haut de la rue Racine, à Chicoutimi, est encore appelé à changer. La Compagnie des 21, formée par l’homme d’affaires Roch Delisle et son fils David, de Signature Laflamme, et par l’entrepreneur en construction Steeve Gagnon, vient d’acquérir l’immeuble du bijoutier Jacques Lacroix, situé au 327 rue Racine.

L’édifice, âgé de 120 ans, subira une cure de rénovation-reconstruction majeure, selon David Delisle, nouveau copropriétaire. « Il est fort probable que l’immeuble ne ressemble plus à ce qu’il est actuellement. C’est un immeuble qui mérite beaucoup d’amour », affirme-t-il.

Au fil des décennies, l’immeuble a subi plusieurs transformations, en particulier la façade au cours des années 2000, qui ne ressemble plus à la façade originale.

L’intention des nouveaux propriétaires est de conserver la vocation commerciale de l’immeuble avec la possibilité d’inclure des espaces à bureau. M. Delisle a mentionné que le projet et les investissements nécessaires pour le réaliser restent à définir, d’autant plus que les autorités municipales n’ont pas encore été rencontrées. « Notre but avec ce projet est de contribuer à la revitalisation du centre-ville de Chicoutimi », conclut M. Delisle.

Pour ce qui est du bijoutier Jacques Lacroix, il continuera d’occuper l’immeuble jusqu’à la fin de 2019.