Caroline Lachance espère que l’initiative de «Meurtres et disparitions irrésolus du Québec» aidera à retrouver son fils David Fortin, disparu depuis bientôt 10 ans.

Le visage de David Fortin sur des camions

La mère de David Fortin, vu pour la dernière fois à Alma il y a bientôt 10 ans, n’abandonne pas l’espoir de retrouver son fils vivant. Lundi, Caroline Lachance a pris part au lancement d’une campagne d’affichage sur des camions appartenant à une entreprise de Montmagny. Elle souhaite que la photo de son enfant voyage partout en Amérique du Nord et que son visage incite les gens pouvant détenir des informations à son sujet à les communiquer aux autorités concernées.

Sur sa page Facebook, Caroline Lachance a partagé des photos d’elle posant devant les camions sur lesquels la photo de David Fortin a été fixée.

« Mon beau David d’amour se promènera sur les routes. Merci à Stéphane Luce pour ta belle initiative : Meurtres et disparitions irrésolus du Québec. Merci Transport Gilmyr de nous soutenir », a-t-elle écrit.

Il y a plusieurs années, la mère de Stéphane Luce a été assassinée. Il a fondé ce mouvement dans le but de faire parler de l’histoire de sa mère, selon lui tombée dans l’oubli, et de venir en aide à d’autres familles vivant le même genre de situation.

« En tout, il y aura une vingtaine d’affiches de personnes disparues qui seront mises sur des camions. Ce seront des photos de différents enfants, pas juste de David. Les camions se promèneront au Québec, au Canada et aux États-Unis », a expliqué Caroline Lachance, au cours d’une entrevue téléphonique réalisée en fin de journée, alors qu’elle était tout juste de retour du lancement de la campagne.

Tout est possible

Février sera un bien triste moment pour la famille Lachance-Fortin, alors que la disparition de David franchira le cap des 10 ans. Caroline Lachance n’a jamais cessé d’espérer qu’un jour, elle serait réunie avec son fils.

« En mon for intérieur, tout est possible. Je ne me fais pas de scénarios, parce que c’est là qu’on risque d’être déçus. Mais il y a des gens qu’on a retrouvés après 30 ou 40 ans alors je me dis pourquoi pas mon David ? », a exprimé la mère de famille.