Le vent cause des dégâts

De forts vents ont soufflé sur la région lundi soir causant quelques dégâts isolés.

Des vents de 96km/h ont notamment été enregistrés à la station météorologique de Saint-Coeur-de-Marie au nord d’Alma. 

Le passage du front froid associé au changement de masse d’air a généré les vents violents. 

«Il est trop tôt pour parler de microrafale. Mais avec le front froid et la ligne d’orages, je ne suis pas surpris qu’on parle de vents approchant les 100km/h, affirme Alexandre Parent, météorologue à Environnement Canada. On émet des avertissements à partir de 90 km/h puisqu’à ce moment-là, on peut voir des arbres cassés et des structures plus faibles endommagées.»

Hydro-Québec a dû composer avec quelques pannes un peu partout sur le territoire. «Quelques clients ont été touchés, mais on a été en mesure d’agir rapidement. Quelques équipements ont été touchés dans la nuit, mais on parle de pannes rapidement rétablies. La majorité des cas sont liés à la végétation, quelques autres à la foudre. Mais malgré l’ampleur de la situation météorologique, les clients ont été quand même épargnés», affirme Richard Simard, conseiller relations avec le milieu chez Hydro-Québec. 

Quelques clients ont été privés d’électricité pour une courte durée dans les municipalités de Roberval, Saint-Félicien, Dolbeau, Chicoutimi et Saint-Ambroise. Les employés d’Hydro-Québec dépêchés sur le terrain ont constaté quelques dégâts dans cette dernière municipalité notamment.