Le travail se poursuit quant à la reprise de l’obstétrique à Dolbeau-Mistassini

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Le travail se poursuit afin que les services en obstétrique et en pédiatrie de l’hôpital de Dolbeau-Mistassini reprennent le plus rapidement possible. Le CIUSSS est à la recherche d’une solution permanente afin d’éviter d’autres interruptions de services comme ce fut le cas le 24 juin dernier, et ce, pour tout l’été en raison d’une main-d’œuvre insuffisante.

Une rencontre s’est déroulée, la semaine dernière, afin de mettre au parfum les élus et représentants du milieu des derniers développements dans ce dossier qui est suivi de près par la population de la MRC de Maria-Chapdelaine.

Le service des communications du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) indique que les élus jeannois ont été rassurés par ce qui a été présenté.

« La rencontre a permis de faire part des avancements des travaux en cours. Les solutions qui sont analysées ont été présentées aux élus. L’objectif est de reprendre le service le plus rapidement possible et que les solutions mises en place soient durables », mentionne Joëlle Savard, conseillère cadre aux communications publiques et relations médias.

Rappelons que cette interruption de services oblige les femmes à accoucher ailleurs au Lac-Saint-Jean alors que les enfants qui se présentent à l’hôpital de Dolbeau-Mistassini sont évalués par l’équipe clinique de l’urgence qui les dirige vers les services appropriés.

Les élus du conseil de la MRC de Maria-Chapdelaine, la députée de Roberval, Nancy Guillemette et une centaine de citoyens qui ont signé une lettre adressée à la présidente et directrice générale du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Julie Labbé, et ont rappelé, au fil des semaines, l’importance de trouver une solution à cette problématique de main-d’œuvre.